Bilan

William Wyssmüller: «la gastronomie c’est aussi une fondue»

Avec des mélanges aussi exceptionnels que traditionnels, le fromager William Wyssmüller démocratise l’univers de la fondue.

Crédits: ©Joël Meyer

Plat hivernal et réconfortant typiquement helvétique, la fondue est une madeleine de Proust dans le cœur des gourmands. Rivalisant avec la raclette, la «moit'-moit'» - comme disent les puristes en touillant le graal bouillonnant - se savoure aussi bien sur une piste de ski après un schuss que dans les bistrots de quartier accompagnée d’un verre de fendant. Et William Wyssmüller n’est pas un novice en matière de fromage.

©Joël Meyer

Fils d’agriculteurs fribourgeois, il grandit au sein d’un monde agricole modeste où le culte du travail s’apprend dès le plus jeune âge. «Nous ne roulions pas sur l’or mais j’ai apprécié très tôt les valeurs de ce métier et son lien à la terre». Une réjouissance culinaire? Sans aucun doute la charlotte aux pommes de sa mère servie encore chaude à l’heure du dîner. «Même si mes parents n’étaient pas de grands épicuriens, ils savaient néanmoins bien cuisinier les produits de la ferme» se remémore-t-il.

Transformation fromagère

Cependant le monde rural marginalise le jeune William dépourvu de vie sociale. Doué à l’école, il rêve d’évasion dans des contrées lointaines… la lecture sera son échappatoire imaginaire. A l’aube de l’adolescence et après avoir obtenu l’approbation patriarcale, le jeune écolier part faire un stage dans une fromagerie avoisinante. Grâce à ses racines paysannes et ses connaissances sur les produits laitiers, il se fascine pour les procédés de transformation du lait en fromage.

William Wyssmuller
©Joël Meyer

C’est lors de son passage à l’École de Fromagerie de Grangeneuve qu’il scelle son destin professionnel. «Que ce soit la notion du produit ou le rôle du fromager, j’ai très rapidement tout aimé de ce métier. Ce choix a réveillé mon esprit d’entrepreneur et ma fibre d’indépendant». Impossible de s’arrêter en si bon chemin: William passe sa maîtrise fédérale de fromager à l’âge de 25 ans… une reconnaissance nationale d’un savoir-faire ancestral.

Dans la foulée, il reprend une fromagerie au cœur du village de Vuadens et s’établit à son compte. Avec une production de plus de 270 tonnes, le gruyère est la spécialité du canton de Fribourg, aux côtés du vacherin fribourgeois, des yaourts et du beurre. C’est ainsi que William va se spécialiser dans la confection de ce trésor régional. De l’administratif à la réception du lait en passant par la fabrication du fromage, l’entrepreneur accomplit toutes les tâches! Au fil du temps, la routine s’installe dans son quotidien et un changement va s’imposer tout naturellement. «Je n’étais plus heureux dans ce schéma de vie. C’était peut-être dû à la crise de la quarantaine», se remémore-t-il en plaisantant.

Gastronomie fromagère

Fort de son expérience, il décide de remettre son mandat de fromager à Vuadens et de racheter dans la foulée trois magasins spécialisés dans le commerce de détail, chacun situé à La Tour-de-Trême, à Vevey et à Fribourg. Le but est de se libérer d’une production intense et exigeante. Travailleur assidu jusqu’au bout des doigts, il reprend même le chemin des marchés avoisinants. «Je souhaitais me rapprocher de la cuisine et du client en ne m’occupant que du produit final. La gastronomie peut commencer par un morceau de fromage, un bout de pain et un verre de vin blanc. Elle se doit d’être accessible».

©Joël Meyer

Dès le départ, la fondue fait partie de la large palette gustative du fromager sans qu’il y ait d’intention de sa part de valoriser ce précieux produit. Le déclic se produit en 2011 lorsqu’il réalise le potentiel du son fameux mélange et décide de l’exploiter: «Avec un peu d’audace et de l’instinct, je voulais dépoussiérer l’image de la fondue en lui rendant ses lettres de noblesse tout en lui apportant une nouvelle identité. Tout est question d’émotion». Il revoit l’ensemble du packaging et du marketing de sa propre marque et, pour la première fois, apprend à se mettre en avant.

Le résultat est très parlant et sa nouvelle aventure prend de l’essor. Avec un carnet d’adresses bien fourni, il sélectionne les meilleurs fromages pour ses recettes. «Dans ma recherche, j’aime tout ce qui est aromatique. J’ai sélectionné des fromages avec un affinage long, ce qui me permet de faire ressortir les arômes floraux avec toujours une pointe de sel». De la fondue Moitié-Moitié AOP Excellence en passant par la fondue création au poivre épicé ou la fondue pur Vacherin Fribourgeois AOP, la vérité est dans le caquelon.


Quel est votre mélange préféré?

William Wyssmüller: En toute honnêteté, je les aime tous. Cela dépend tellement du moment et du contexte! La fondue est un acte de partage fédérateur. Un jour ce sera une fondue à la tomate et un autre une fondue aux bolets.

En pleine saison de la fondue et dans un contexte plus que particulier, comment se passe cette année?

Nous arrivons à tirer notre épingle du jeu car notre produit parle de lui-même. Grace à notre site internet, notre diffusion en magasin et le fait que les gens passent plus de temps à la maison, nous confirmons notre succès.

Amoiel Edouard2
Edouard Amoiel

Chroniqueur culinaire

Lui écrire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Amoiel.ch, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

Du même auteur:

Les réseaux sociaux boostent les restos
Guide toujours

Les derniers Articles Vin & Gastronomie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."