Bilan

Silvio Denz investit dans l’oenotourisme en Sauternes

L’entrepreneur bâlois Silvio Denz, propriétaire de la cristallerie Lalique vient d’inaugurer un boutique-hôtel et un restaurant gastronomique en Bordelais, à Lafaurie Peyraguey, à quelques mètres du Château d’Yquem, au beau milieu du prestigieux vignoble de Sauternes.
  • L'entrepreneur bâlois propriétaire de la cristallerie Lalique investit dans l'oenoutourisme en Sauternes, à Lafaurie-Peyraguey.

    Crédits: RetoGuntli
  • La véranda du restaurant du château renové à Lafaurie-Peyraguey a été dessiné par l'architecte tessinois Mario Botta.

    Crédits: RetoGuntli
  • Le restaurant gastronomique de Laufaurie-Peyraguey vise les étoiles Michelin.

  • Le château datant de la fin du Moyen-Age vient d'être rénové et accueille une dizaine de chambres à Lafaurie-Peyraguey.

  • L'entrepreneur bâlois Silvio Denz est propriétaire de la cristallerie Lalique et de plusieurs domaines viticoles en France et en Italie.

    Crédits: Adriana Tripa

Silvio Denz, propriétaire de la Maison Lalique n’en est pas à son coup d’essai. En 2015, il inaugurait la Villa René Lalique, un Relais&Château dessiné par Mario Botta, comprenant une petite dizaine de chambres et un restaurant étoilé à Wingen-sur-Moder, en Alsace, tout près de la manufacture de cristal et du musée consacré aux flacons de parfum, vases et aux bijoux réalisés par René Lalique. Puis, l’année suivante, il ouvrait à quelques centaines de mètres de là, le Château Hochberg by Lalique, un hôtel quatre étoiles, toujours dans l’objectif d’attirer des touristes dans cette région historique et culturelle des Vosges du Nord.

Lire aussi: Lalique fait ses premiers pas à la bourse suisse

Début juin, c’est dans la région de Bordeaux que l’homme d’affaires a inauguré un boutique hôtel et un restaurant gastronomique dont la verrière a été elle aussi dessinée par l’architecte tessinois. L’objectif du Bâlois: développer l’œnotourisme dans cette région moins connue que le Médoc ou Saint-Emilion.

Les 400 ans de Lafaurie-Peyraguey

Ainsi, le Château qui a fêté ses 400 ans d’existence a entièrement été rénové et peut désormais accueillir une trentaine de convives dans des chambres décorées aux couleurs de la maison Lalique. Ces derniers pourront ainsi admirer un coucher de soleil sur les vignes, avec, à leur droite, Château d’Yquem et, sur la gauche, l’un des plus grands terroirs des Premiers Crus Classés de Sauternes.

Après avoir investi 6 millions d'euros dans les travaux de la Villa René Lalique à Wingen (entre la rénovation de la villa et la construction du restaurant, le Bâlois a injecté le même montant pour Lafaurie-Peyraguey.  Cette fois-ci, il y avait moins de travaux de rénovation car le château avait été rénové récemment par l'ancien propriétaire, mais l'édifice étant plus grand et comportant plus de chambres qu'en Alsace, la facture s'est retrouvée au même niveau.

Située à 70 mètres au-dessus du niveau de la mer, Lafaurie-Peyraguey produit ses vins en agriculture biologique et se dirige même vers la biodynamie. Afin de contrer la baisse de la consommation de vins doux, le domaine vinifie depuis peu du blanc sec et 5000 bouteilles de rosé.  En 2016, 5000 bouteilles de rouge ont également été produites sur un terroir adjoint à l’appellation des Graves sur les conseils de Jean-Jacques Dubourdieu, afin de tester la demande.

Lire aussi: A qui appartiennent les grands crus classés?

En Alsace, la cave de la Villa René Lalique accueille 50'000 flacons. A Lafaurie-Peyraguey, les celliers sont encore mieux dotés avec pas moins de 350'000 bouteilles et 2500 références pour le plus grand bonheur des amateurs de délices de Bacchus. La carte des vins regroupe ainsi de jeunes espoirs du vin et d’antiques doyens, majoritairement bordelais mais aussi californiens.

D'autres domaines, Lalique et une part du capital de SIX

Silvio Denz est également propriétaire des Châteaux Faugères et Peby Faugères, promus grands crus classés de Saint-Emilion en 2012 (Bordeaux). En 2007, avec Fabio Chiarelotto, Silvio Denz a également acheté le domaine Montepeloso en Toscane et en 2010 avec Peter Sisseck, le Château Rocheyron en AOC Saint-Emilion Grand Cru.

Silvio Denz détient, en outre, 72.02% du capital du groupe de luxe Lalique qui comprend la cristallerie, des parfums, des produits cosmétiques ainsi que les trois hôtels dans son portefeuille. Pour une visibilité plus importante, le groupe qui était coté à la bourse de Berne depuis 2007 est depuis le mois de juin 2018 entré dans le tableau principal de SIX Swiss Exchange (Bourse suisse) à Zurich.

Lire aussi:  Ces investisseurs passionnés par le goût

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."