Bilan

Parlez-vous le langage... du vin ?

En présence d’un verre de vin, il ne suffit pas de le siroter. C'est un sujet social, un début de conversation et parfois une source d'embarras. Surtout lorsqu'il est demandé de décrire le vin, mais que soudainement notre esprit se vide et que les seuls mots qui viennent sont : "C'est plutôt sympa".
  • Crédits: @amphorawines
  • La table périodique des arômes de vins blancs de wiine.me

    Crédits: @wiineme

Cet article vous est proposé dans le cadre du partenariat entre Bilan et Wiine.me

Cela ne devrait pas être si compliqué. Pour commencer la dégustation, il est plus facile de se concentrer dans un premier temps sur les arômes du vin.

On peut diviser les arômes dans les catégories générales suivantes : Fruit, Terre, Bois et autres.

Fruit

Les arômes de fruit d’un vin sont généralement issus des cépages qui le composent et forment leur empreinte aromatique. Il est utile de garder à l'esprit qu'une variété est décrite par des groupes d'arômes similaires, tels que : agrumes, fruits à noyau, fruits rouges, fruits tropicaux et fruits noirs.

Par exemple, il y a un caractère agrume prononcé dans le Sauvignon Blanc et le Sémillon, donc il y a déjà quatre fruits qui pourraient être utilisés pour le décrire, comme le citron, le citron vert, le pamplemousse, la clémentine et pour aller plus loin l'orange et la bergamote. La seule chose nécessaire est de concentrer son esprit pour chercher, sentir et trouver ces arômes.

Bois

Ce sont les arômes d'un vin vieilli au contact du chêne. Le vin peut être conservé dans des tonneaux en chêne français, chêne américain ou des matériaux moins courants comme le bois de châtaignier. Les arômes qui se développent grâce au bois comprennent la vanille, le pain grillé, le caramel, la fumée, le chocolat et le café.

Terre

Arômes qui donnent de la complexité au vin, ils sont souvent appelés "arômes secondaires" car ils se développent en bouteille après une certaine période de vieillissement. Ce terme est utilisé pour qualifier les arômes de basse-cour trouvés dans beaucoup de vins : herbe fraîchement coupée, mousse, forêt de pin, champignons, poivre noir, ou olives.

Minéralité

La minéralité englobe les arômes non-fruités et non-épicés d'un vin et désigne la qualité rocheuse ou saline inhérente à certains vins. Pour obtenir le concept, il faut se rappeler de l'odeur d'une allée chaude en été, ou d’un trottoir humide.

Autres - les défauts du vin, qui peuvent être détectés à partir des arômes

Oxydation : Contamination causée par une trop grande exposition à l'oxygène. Quand on laisse une pomme tranchée sur le comptoir et qu'elle devient brune, le même processus se produit dans le vin une fois qu'il est ouvert : il s’oxyde.

Lorsque le vin est bouchonné - également connu sous le nom de TCA, le vin a une odeur de bouchon. Dans ce cas, le nez fruité sera ruiné et on sentira le journal humide, le sous-sol moisi ou des odeurs de chien malodorants.

Soufre : La plupart des producteurs ajoutent du SO2 pour la stabilisation. Les vins naturels sans soufre ajouté en ont de toutes façons car ce dernier est produit naturellement pendant la fermentation. Parfois, un défaut de soufre peut se développer et donner des arômes d'œuf pourri ou de caoutchouc brûlé. En revanche si des arômes fumés apparaissent cela est normal.

 

Rédaction wiine.me

<p>Votre expert en vin</p>

Lui écrire

Wiine.me est un e-commerce de vin qui propose des abonnements pour faire découvrir 3 bouteilles, sélectionnées par une équipe de sommeliers, chez soi, chaque mois. Le vin, simplement.

Du même auteur:

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."