Bilan

Leçon de champagne par Dom Pérignon à la Villa Principe Leopoldo

C’est dans le cadre lacustre de Lugano, à l’hôtel Villa Principe Leopoldo, que Richard Geoffroy, chef de cave de la célèbre Maison Dom Pérignon, a ouvert au monde sa vision d’un grand Champagne. Accompagnés des plats du chef Dario Ranza, cinq grands millésimes de Dom Pérignon ont été dégustés au cours de la soirée. L’occasion d’en apprendre plus sur ce que son créateur nommait : « Le meilleur vin du monde ».
  • Richard Geoffroy, chef de cave de Dom Perignon

  • Richard Geoffroy

Ce contenu vous est proposé dans le cadre du partenariat entre Bilan et Wiine.me.

De l’abbaye d’Hautvilliers à la conquête du monde

C’est au cœur de l’abbaye d’Hautvilliers que le moine Dom Pierre Pérignon a découvert la méthode de vinification champenoise qui a permis de rendre le vin pétillant. Des siècles plus tard, Dom Pérignon continue cette aventure en ne produisant que des cuvées millésimées. Une décision risquée, mais qui a poussé la maison à toujours perfectionner son travail au chai. Depuis plus de vingt ans, seuls les millésimes 1997 et 2001 n’ont pas été à la hauteur des exigences du domaine. Ceux-ci n’ont donc pas été commercialisés. En 2016, plus de 63 millions de bouteilles Dom Pérignon ont été vendues à travers le monde, grâce notamment au talent et au travail du chef de cave Richard Geoffroy. C’est à Lugano, en Suisse, qu’il pose ses valises le 17 novembre 2017, pour une grande leçon de Champagne.

Dom Pérignon P1 2006 : atypique et profond

C’est par le P1 2006 que Richard Geoffroy commence sa leçon. «P» pour Plénitudes, à l’image de ce millésime marqué par une légère acidité. «C’est un vin minéral, caractérisé par sa sérénité et son amertume. Un de ces millésimes qui, comme le 2003, est peu conventionnel», explique le chef de cave. L’année 2003 a en effet été marquée par le gel et la canicule. «Cela nous a permis de revoir nos méthodes, de faire confiance à nos équipes. Contrairement à beaucoup de maisons de Champagne, nous avons décidé de sortir le 2003, année pourtant difficile. Nous avons décidé d’agir et de prendre des risques et cela a quelque part redéfini notre marque». Richard Geoffroy ajoute que le millésime 2006 est le seul qui lui a vraiment donné du souci. Le travail sur l’assemblage se remarque tout particulièrement dans l’équilibre des arômes. C’est un Dom Pérignon loin de ses archétypes, original et réussi.

Dom Pérignon P2 1998: grandeur et merveille du terroir

Vient ensuite le tour du P2 1998. Le P2 n’a connu que deux millésimes, le 1998 et le 2000. Les deux sont au menu, mais le 1998 se démarque nettement. C’est un champagne unique. «C’est un moment privilégié où le vin se raconte par lui-même. Il renferme une profondeur et une longueur en bouche particulières. C’est le mystère de la vie». L’année 1998 est chaude et, près de vingt ans plus tard, ce champagne s’est construit en cave et a pu exploiter tout son potentiel. Richard Geoffroy raconte à ce sujet: «Un jour, quelqu’un m’a dit, sans doute par flatterie, que le P2 est au-delà du champagne. Mais c’est faux, le P2 n’est pas au-delà, il est l’essence même du Champagne». Essentiel et harmonieux, ce sont les mots qui viennent pour définir ce 1998.

Dom Pérignon Rosé 2005: entre ombre et lumière

Le dîner se poursuit avec le Dom Pérignon Rosé 2005. «C’est un hommage au pinot noir, qui fascine depuis toujours le monde du vin», déclare le chef de cave. «On peut à tout moment passer de héros à zéro, il faut rester humble devant un cépage aussi précieux». Il demande beaucoup de soins pour vibrer et chanter. Le millésime 2005 se révèle vivant et sensuel. Ce qui fascine, c’est surtout sa dualité. Un côté ombre et un côté lumière, qui s’entrelacent et se mêlent pour former un grand champagne. «Le pinot noir confère au rosé toute sa contradiction. Et la contradiction crée l’émotion». Néanmoins, après avoir goûté le P2 1998, le rosé peine à se hisser à sa hauteur, même s’il s’apprécie facilement et reste un vin accessible.

Alexandra Oriano

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."