Pour apprendre le code, le Wagon débarque en Suisse

Le programme né en France propose une formation accélérée pour apprendre à coder. Rencontre avec celui qui lancera la première session suisse à Lausanne, dans quelques semaines.

C’est Thibault Jaime qui sera aux commandes du Wagon à Lausanne. L’ingénieur de formation a lui-même suivi le programme accéléré pour apprendre le code informatique baptisé «Le Wagon» à Paris, en 2016. «En tant qu’ingénieur, j’ai souvent travaillé dans le digital ou sur des projets numériques, mais sans connaissances de code. Suivre cette formation a tout changé. Cela m’a permis d’être plus crédible, de mieux comprendre les enjeux du digital et de mieux discuter avec les développeurs». 

Le Wagon, c’est quoi exactement ? Une école à rythme intensif, avec une logique «bootcamp», créée en janvier 2014 par Romain Paillard, ancien avocat, son frère Boris, centralien, et Sébastien Saunier, polytechnicien. L’école forme des programmeurs en seulement neuf semaines, contre des formations de trois ans en général, détaille un article des Echos. Après avoir ouvert deux autres écoles en propre à Londres et Berlin, les fondateurs ont développé un système de franchise qui a essaimé dans plus de 15 pays. La première session de formation en Suisse aura donc lieu à Lausanne, en janvier prochain.

Pas de connaissances préalables requises 

L’intérêt de la formation proposée par le Wagon est de s’adresser à tous les publics, des étudiants jusqu’aux cadres d’entreprise généralistes. La logique rejoint celle de l’apprentissage d’une langue étrangère, avec les bases essentielles de conversation, les éléments de grammaire et d’orthographe du langage informatique. Au menu: ruby, SQL, CSS ou encore Javascript. 

Lire aussiLa demande explose pour les développeurs de logiciels

«Au-delà de l’apprentissage du code en lui-même, l’une des choses qui m’a été le plus utile quand j’ai suivi la formation est de me plonger dans un nouvel état d’esprit et «d’apprendre à apprendre», commente Thibault Jaime. La communauté des développeurs est vraiment basée sur l’échange et l’intelligence collective. Cela m’a beaucoup servi dans de nombreux domaines». Le Wagon est considéré comme le meilleur programme de «coding bootcamps», d’après le classement réalisé par SwitchUp’s.  

Entrepreneuriat valorisé

Autre spécificité du Wagon: l’accent porté sur l’entrepreneuriat. «Apprendre le code uniquement pour l’aspect technique n’est pas ce que nous recherchons. L’idée est de voir à quoi il peut être appliqué et d’avoir une logique entrepreneuriale. Les deux dernières semaines du programme sont d’ailleurs consacrées à la création d’un projet», ajoute encore Thibault Jaime. 

Toujours d’après Les Echos, le Wagon a signé une centaine de partenariats avec des entreprises qui souhaitent recruter, et viennent chercher leurs futurs collaborateurs à la sortie de l'école. Fin 2018, le réseau du Wagon aura formé plus de 2000 programmeurs, soit presque autant que durant les quatre premières années d'existence du programme. «Certains alumnis ont créé leurs propres entreprises ou start-up et forment une communauté de plus en plus large», conclut Thibault Jaime. 

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."