Moins de jurons: le roi de «Fortnite» montre l’exemple

Le streamer américain «Ninja» a décidé de modérer son langage. Il entend tenir compte des millions de jeunes qui le suivent sur les réseaux Twitter et Twitch. Au risque de perdre de fidèles abonnés.

Tyler Blevins est un nom qui vous est sûrement inconnu. Sous le nom de Ninja, il bat les records d’audience les uns après les autres. Plus de 6 millions de personnes le suivent sur la plateforme Twitch, 200’000 payent 5 dollars par mois pour le soutenir (l’argent étant partagé entre lui et la plateforme). Le streamer de 26 ans joue pour gagner sa vie et est libre de tout sponsor.

Lire aussi: Duel de générations pour les jeux en ligne

Son audience énorme compte à la fois des adultes et des enfants. Ninja l’a bien compris et a récemment annoncé qu’il allait faire attention à son langage. Fini les jurons et les insultes, l’Américain entend montrer l’exemple. La décision divise et ramène sur le tapis une question récurrente: faut-il changer pour son public?

Divertir des enfants de 7 à 13 ans

Son jeu de prédilection est jonché de pistolets et de coups de pioche. L’idée est simple: vous êtes 100 dans un bus volant. Vous sautez, atterrissez quelque part, cherchez des armes, et pour gagner, il vous faut être le dernier en vie. Ce mode de jeu a pour nom le «Battle Royale» et séduit petits et grands. Fortnite compterait aujourd’hui 45 millions de joueurs.

L’ambiance graphique tient davantage de l’arcade que du réaliste. Peut-être que les parents sont plus enclins à laisser leurs enfants jouer et regarder ce jeu. Toujours est-il que Ninja promet de respecter un certain langage selon les rendez-vous, notamment en suivant les normes PEGI 13 ou interdit aux moins de 18 ans (R-rated). 

Il est accusé par certains de devenir conformiste. D’autres estiment que ce n’est pas à lui de modérer son langage, et demandent aux parents de surveiller leur progéniture.

Lire aussi: L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme une maladie par l'OMS

Sa femme et manager réagit dans un tweet. Pour elle, les fans sont majoritairement âgés entre 7 et 13 ans. Et Tyler sent «»une obligation morale” de faire attention.

Des risques moindres

Ninja veut être un exemple, au risque de perdre une partie de son audience. Après avoir invité le rappeur Drake durant une session de jeu, après avoir organisé son propre tournoi, qui a comptabilisé 667’000 spectateurs en simultané, et avec ses 10 millions de «followers» sur YouTube, Tyler Blevins occupe une place de choix pour inspirer les plus jeunes.

Contrairement à des artistes ou influenceurs liés à des marques, il peut changer à tout moment. Sa seule limite est finalement sa volonté. Et si son audience s’essouffle, le jeune homme de 26 ans aura encore de la marge d’ici à retourner dans l’ombre.

Lire aussi: Jeux vidéo: Genève double son audience à la Gaming Convention

«»

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."