Les syndicats entre politique monétaire et inégalités

Whatsapp
Présent à Davos pour faire entendre la voix des travailleurs, Philip J. Jennings, secrétaire général de UNI Global Union, critique la politique de la BNS et avertit des risques que génère l'accroissement des inégalités à travers le monde.

Politique de Quantitative Easing du côté de la Banque centrale européenne (BCP), abandon du taux plancher franc/euro du côté de la BNS: les stratégies monétaires étaient au coeur des débats à Davos cette année. Philip J. Jennings, secrétaire général d'UNI Global Union, fédération mondiale de syndicats, se montre prudent sur les effets du QE mais sans pitié pour le choix de la BNS.

Revenant également sur le rapport OXFAM qui constate un accroissement des inégalités de richesses et de revenus à travers le monde, il avertit des risques politiques que fait peser cette situation pour la stabilité des systèmes politique et économique. Et prône une autre stratégie sur le long terme pour que la croissance puisse intégrer le plus grand nombre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."