Les cantons alpins veulent davantage de «lits chauds»

Un important effort est nécessaire pour convaincre les propriétaires de logements de vacances à louer leur bien à des tiers.

Ce travail de persuasion permettrait de réduire le nombre de «lits froids», selon une étude mandatée par les cantons alpins.

Les propriétaires sont peu enclins à la location, constate la Conférence gouvernementale des cantons alpins (CGCA) dans un communiqué diffusé lundi. Cette absence de disponibilité est un obstacle important à l'augmentation du nombre de logements à la location.

Les propriétaires ne sont souvent pas tributaires de revenus supplémentaires, ils ne veulent pas mettre à disposition d'étrangers un logement personnalisé, redoutent des démarches administratives ou pratiques ou ne veulent pas perdre la possibilité d'utilisation à court terme de leur logement, souligne l'étude. Pour y remédier, un travail de persuasion permanent et proche du bailleur est nécessaire.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."