Le top 5 des diamants vendus à Genève

Chaque année, durant le mois de mai, Genève capte l’attention du monde de la joaillerie. À travers ses nombreuses ventes organisées par les maisons Christie’s et Sotheby’s, Genève a su se faire un nom sur le marché des enchères. Retour sur les plus beaux diamants passés sous les marteaux genevois depuis 2010.

Selon le site Barnebys.fr, qui référence les objets d’arts et d’antiquités, voici le top cinq des plus beaux diamants vendus à Genève depuis 2010 :

1. «The fancy intense pink», 41,5 millions d’euros chez Sotheby’s en 2010.

2. Le «Fancy Vivid Orange Diamond», 26 millions d’euros chez Christie’s en 2013.

3. Le « Winston Legacy », 23,6 millions d’euros chez Christie’s en 2013.

4. « The Blue Moon», 44,8 millions d’euros chez Sotheby’s en 2015.

5. « L’ Oppenheimer Blue », 51,9 millions d’euros chez Christie’s en 2016.

Cette année, il risque d’y avoir de nouveaux prétendants à cette liste. En effet, trois diamants d’exception, découverts à des siècles d’intervalle, seront les lots stars de la vente de haute joaillerie de Sotheby’s Genève, le 15 mai prochain. Ils ont la particularité d’avoir en commun, une extrême rareté et une extraordinaire beauté.

Le diamant bleu d'Elisabeth Farnèse en vente le 15 mai

Le premier, un diamant bleu historique de 6,16 carats fut offert en 1715 à Elisabeth Farnèse, reine d’Espagne (1692-1766). Témoin de 300 ans d’histoire, il apparaîtra pour la première fois sur le marché. Il est estimé entre 3,5 et 5 millions de francs. À ses cotés, deux autres diamants blancs parmi les plus rares et les plus gros connus au monde. Pesant chacun plus de 50 carats et estimés à plus de $15 millions, ces deux diamants sont parfaits au regard des quatre critères de référence (Lots 350 et 373). 

Selon David Bennett, président mondial du département de Haute Joaillerie, «Ces trois diamants représentent, chacun à leur façon, la perfection. La provenance et la qualité exceptionnelles du diamant bleu d’Elisabeth Farnèse en font l’un des diamants historiques les plus importants au monde, tandis que les deux diamants blancs de plus de 50 carats comptent parmi les plus importants de leur catégorie jamais mis aux enchères. Leur présence aux côtés de saphirs du Cachemire et de magnifiques pièces signées Cartier et Van Cleef & Arpels font de la vente de mai un événement à ne pas manquer ».

À noter que cette année, aura lieu le premier salon dédié à la haute joaillerie. Intitulé GemGenève, il se tiendra à Palexpo du 10 au 13 mai et s’adresse aux professionnels comme aux passionnés de la pierre rare.

Lire aussi: Les diamants Solitaires dopent les ventes de Tiffany

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."