Le Swiss Finance Institute innove avec un premier cours en ligne certifié

Une nouvelle formation en finance sera lancée dès l’été. Elle donnera lieu à une certification par le SFI avec des crédits utilisables pour un « Certificate of Advanced Studies » qui doit être créé à l’Unige. Une première pour un cours en ligne.

L’Université de Genève s’était déjà distinguée avec ses MOOC (Massive open online courses). L’an dernier, le cours en ligne de spécialisation en finance proposé par le Geneva Finance Research Institute (GFRI) figurait même dans le top 10 du portail leader Coursera, un palmarès habituellement dominé par les universités américaines. Au total, une trentaine de MOOC ont été développés par l’Unige. 

Nouvelle étape: en partenariat avec la Fédération des Entreprises Romandes Genève (FER Genève), le Swiss Finance Institute (SFI) lance aujourd’hui une formation en finance par vidéos en streaming, dont l’objectif est de permettre l’acquisition en quatre mois des concepts et techniques de la finance des marchés. 

Lire aussiUn CAS pour les cadres du commerce

Un des intérêts principaux de cette nouvelle formation est sa certification. Car, jusqu’à présent, et en raison d’un examen qui prend souvent la forme d'un test d'auto-évaluation en ligne, de nombreux MOOC ne sont pas forcément reconnus largement. Une attestation de participation est souvent délivrée, mais sans crédits universitaires. Ici, la certification est délivrée par le Swiss Finance Institute, suite à un examen en classe, ce qui lui confère une reconnaissance professionnelle et académique. De plus, la formation sera reconnue pour obtenir des crédits en vue de l'obtention d'un «Certificate of Advanced Studies» (CAS), qui doit être créé en 2019 à l’Université de Genève. 

Après les MOOC, les SPOC

C’est donc sous un nouveau format qu’est lancée cette formation: les Small private online course (SPOC), que l’on peut traduire par cours privés en ligne. Les cours prennent ici la forme de vidéos d’une durée moyenne de sept minutes, qui peuvent être suivies à tout moment depuis un support digital, tel que smartphone, tablette ou ordinateur, d’après le descriptif du cours. 

Pour Michel Girardin, directeur de cours auprès du SFI et chargé de cours en macro-finance à l’Unige, l’idée est de conserver les avantages des MOOC, comme l’accessibilité, et la facilité, mais en apportant une solution aux limites du système, à savoir le manque de reconnaissance et de certification. 

Lire aussiLa Confédération va soutenir la formation en entreprise

«Contrairement aux MOOC, ce SPOC s’adresse à une communauté particulière, prioritairement composée de décideurs. Les examens se dérouleront en classe, sous surveillance, et non en ligne. Pour permettre plus d’échanges et répondre aux questions, nous avons également prévu une journée de préparation à l’examen, et programmé des webinar, en cours de cursus».  

Autre avantage: la formation se déroule ici en français, contrairement à la plupart des MOOC, qui sont en anglais, leur objectif étant d’avoir un maximum d’audience. «La deuxième étape est de proposer la formation en allemand, précise Michel Girardin. Avec l'objectif d'obtenir des crédits pour un diplôme de l’Université de Zurich, où il existe déjà un CAS en asset management».

Au niveau du contenu, les cours couvrent quatre grands domaines: les instruments financiers et les classes d’actifs en premier lieu, puis l’analyse des marchés financiers. Vient ensuite la gestion de portefeuille, y compris au sein des caisses de pension en Suisse, et enfin les nouveaux développements en finance, tels que les crypto-monnaies, la neuro-finance ou encore la finance durable.

Pour les décideurs de la finance, mais pas seulement

Cette formation est adaptée aux personnes qui n’ont pas nécessairement de formation technique en finance, comme les décideurs du monde financier ou les personnes qui travaillent avec le secteur financier. On pense aux caisses de pension, aux professionnels de l’immobilier, à des directeurs d’entreprises ou même des membres de conseils d’administration par exemple. 

C’est pourquoi la FER Genève soutient également cette opération. Luc Abbé-Decarroux, son directeur général adjoint, rappelle dans le communiqué que «la plupart des décideurs ne sont pas des experts en finance et ont besoin d’explications simples pour illustrer certains phénomènes parfois difficiles à comprendre».

Les membres de la FER Genève et ceux des institutions membres de l'institution bénéficieront par ailleurs d’un tarif avantageux. D’après le communiqué, le prix public pour la totalité des modules de la formation est de 2900 francs. L’ouverture de la plateforme donnant accès aux cours est prévue le 2 juillet, avec une première volée de la certification sur la période du 27 août au 28 décembre. Au total, la durée de la formation est estimée à environ 80 heures, dont 20h de vidéos et 60 heures d’exercices pratiques et de lectures. 

Lire aussi: L’Extension School de l’EPFL rend virale la formation continue

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."