Le président de Bank of Cyprus démissionne

Le président de Bank of Cyprus, principale banque du pays, a démissionné mardi dans la foulée du plan de sauvetage conclu entre Chypre et les bailleurs de fonds européens. Selon des sites internet locaux, Andreas Artemis a démissionné pour protester contre les modalités d'absorption par Bank of Cyprus de Laïki Bank, la deuxième banque, qui sera mise en liquidation.

Il serait également irrité par la désignation par la Banque centrale d'un administrateur, Dinos Christofides, chargé de restructurer Bank of Cyprus, sans que le Conseil d'admnistration en ait été informé et par la décision de vendre des succursales en Grèce.

Selon l'agence de presse chypriote CNA, Andreas Artemis a remis sa démission qui sera transmise au Conseil d'administration dans la journée.

Chypre a conclu lundi à l'aube avec les bailleurs de fonds européens un accord prévoyant d'importantes mesures touchant son secteur bancaire avec notamment la fermeture de la deuxième banque du pays, la Laïki, en échange d'un prêt de 10 milliards d'euros.

Les comptes de la Bank of Cyprus dépassant 100'000 euros vont subir une importante ponction. Les banques de Chypre fermées depuis le 16 mars, date à laquelle un premier accord sur un plan de sauvetage contesté avait été annoncé, garderont leurs portes closes jusqu'à jeudi pour éviter la fuite de capitaux.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."