Le business de l’immortalité

Les progrès de la techno science font augmenter les perspectives d’espérance de vie en bonne santé à 120 ans, voire au-delà. Pour certaines entreprises, c’est le marché du siècle.

C’est peut-être votre petite fille? Votre fille? Vous? Par convention, nous l’appellerons Margaux et on dira qu’elle est née en 2000. Margaux sera, au siècle prochain, la doyenne de l’humanité. Une doyenne en pleine forme et presque sans une ride avec une vue d’aigle et une ouïe de musicienne.

Avec le décryptage de son génome complet parmi les premières de sa génération dès 2020, Margaux a su dès l’époque de ses études en médecine quel complément alimentaire privilégier et quel comportement adopter grâce aux conseils de son smartphone pour optimiser ses chances de vivre longtemps, très longtemps, et en bonne santé. La prise régulière d’un extrait de la grenade, commercialisé par un spin-off de l’EPFL, a évité aux cellules de ses muscles de décrépir. Quelques années plus tard une vaccination contre Alzheimer mise au point par Novartis empêchera que ses neurones ne se dégradent en plaques.

Vers 2030, sa première thérapie génique lui a permis de corriger les risques associés à Parkinson. Une autre a diminué aussi le risque de cancer du sein plutôt que de recourir aux ablations comme celles de l’actrice Angelina Jolie. Si Margaux n’a jamais vraiment été tentée par la singularité informatique – cette idée que vers 2045 il soit possible de fondre son esprit dans un ordinateur, comme l’affirme Ray Kurzweil, chercheur vedette chez Google – elle a bien constaté la quasi-disparition des accidents de la route avec les véhicules pilotés par intelligence artificielle.

En kiosque du 19 août au 1er septembre 2015 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."