La recherche européenne mobilisée face à la crise climatique

Face à la crise climatique, la recherche scientifique est en première ligne. En Europe, les scientifiques se félicitent de voir la société civile et les entreprises suivre la voie pour faire face au défi qu'ils ont identifié depuis près de 30 ans.

Depuis le premier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) en 1990, la communauté scientifique dans sa quasi-totalité valide l'impact anthropique sur l'évolution du climat (99,4% des chercheurs qualifiés sur la question sont affirmatifs sur l'impact des activités humaines sur le réchauffement climatique, selon une étude de l'Université de Floride en 2017). Et depuis trente ans, les chercheurs alertent les dirigeants politiques sur les risques encourus.

Alors que le monde de l'économie se met en branle vers un autre modèle plus durable et responsable, et alors que la société civile se mobilise en masse (la jeunesse en tête) face aux enjeux, comment les scientifiques voient-ils cette prise de conscience? Analyse avec Mauro Ferrari, président du Conseil européen de la recherche (European Research Council, ERC), et Johan Rockström, co-directeur de L'Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique et financé par l'ERC.

Dans la même categorie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."