Jean-Claude Biver: «LVMH ne quittera pas Baselworld en 2019»

Alors que le Swatch Group, par la voix de Nick Hayek, a annoncé que ses marques ne participeraient pas à l'édition 2019 de Baselworld, Jean-Claude Biver réagit et assure quant à lui que «LVMH ne quittera pas Baselworld».

Nick Hayek, CEO de Swatch Group, a indiqué que les 18 marques de son groupe ne participeraient plus à Baselworld, le salon international de l’horlogerie et de la bijouterie. Dans les pages de la NZZ am Sonntag du 29 juillet 2018, il estime que «les foires horlogères traditionnelles n’ont plus de sens pour Swatch». Président de la division montres du groupe LVMH (TAG Heuer, Hublot, Zenith), Jean-Claude Biver livre sa première réaction.

Bilan: Comprenez-vous la décision de Nick Hayek de quitter Baselworld?

Jean-Claude Biver: Il ne m‘appartient pas de commenter la politique de Swatch Group, d’autant plus que je ne connais pas les raisons qui sont derrière cette décision. En ce qui nous concerne, ce n’est pas la décision que nous allons prendre puisque nous resterons à Bâle au moins jusqu‘en 2019.

Si on nous le demande, nous participerons à l’élaboration d’un nouveau Baselworld pour le futur.

Swatch Group peut-il se passer d’une manifestation internationale d’envergure comme Baselworld?

Dans sa forme et son concept actuel, je pense que certaines marques ou groupes pourraient se passer de Bâle. Nous avons en revanche décidé de donner encore une chance à Baselworld pour se renouveler et s’adapter aux besoins et contraintes du 21ème siècle et aussi pour nous présenter un nouveau concept et une nouvelle forme d’exposition.

Inversement, Baselworld peut-elle imaginer encore exister sans les marques de Swatch Group?

Tant que les autres grandes marques restent présentes et pour autant que Baselworld évoluera et s’adaptera, elle pourra survivre. En effet, il ne s’agit pas seulement de garder les principales marques, il faut avant tout et surtout que Baselworld évolue et s’insère dans les contraintes et opportunités du 21eme siècle.

Le départ de Swatch Group de Baselworld, est-ce une bonne nouvelle pour le Salon international de la haute horlogerie (SIHH)?

Le SIHH a sa propre politique, ses exposants, son concept et ne me semble ne pas être affecté d’une manière ou d’une autre pas le départ de Swatchgroup de Baselworld

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."