Imaginons la Suisse du triple OUI ce 30 novembre

Whatsapp
Le portrait-robot de la Suisse qui voterait, ce 30 novembre, oui à l’abolition des forfaits fiscaux, oui à Ecopop et oui à Sauver l’or de la Suisse, défie la raison. L'édito de Myret Zaki.

Le portrait-robot de la Suisse qui voterait, ce 30 novembre, oui à l’abolition des forfaits fiscaux, oui à Ecopop et oui à Sauver l’or de la Suisse, défie la raison : un pays dont le tiers du PIB provient des exportations se verrait exclu de son principal marché (l’Europe) et perdrait le moyen de dévaluer sa monnaie, handicapant encore plus ses exportations. Sa population active s’effondrerait en proportion de celle retraitée, et les multinationales suisses ou étrangères le quitteraient, emportant les emplois avec elles. Scénario de la peur ? Non, scénario réaliste.

Dans la même categorie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."