Genève au bord du gouffre financier

Malgré un endettement par habitant le plus élevé du pays, le canton continue d’emprunter pour financer ses investissements. Dossier.

Les murs ne sont repeints qu’à moitié, l’isolation est défaillante, des sanitaires restent fermés, une partie de la balustrade qui entoure le toit s’est effondrée: malgré des travaux récents destinés à assurer une sécurité et une salubrité minimales, le bâtiment principal d’Uni Bastions à Genève est rongé par la vétusté.

L’alma mater a dû prélever un montant de 600 000  francs sur les coûts de formation et de recherche pour payer environ la moitié des frais de rafraîchissement. D’autres édifices scolaires ont subi l’an dernier des travaux d’entretien décidés dans l’urgence. Les Collèges Rousseau et de Saussure se plaignaient entre autres de fuites d’eau récurrentes, alors que le Cycle d’orientation du Renard présente toujours un état de décrépitude avancée. [...]

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."