Formez-vous avant d’être disrupté

Accélérée par la numérisation croissante de nos sociétés, l’innovation disruptive n’épargne plus aucun secteur. Deux écoles lancent des formations pour faire face à ces nouveaux défis.

Avec la numérisation de nos sociétés, plus aucun secteur n’échappe aujourd’hui à l’innovation disruptive. L’effondrement du business des taxis traditionnels au profit d’Uber ou encore la fermeture récente des magasins Bata en Suisse sont la preuve qu’il faut savoir se réinventer face à la concurrence en ligne. 

La Suisse, pays le plus innovant au monde – selon de nombreuses études – doit être prête à faire face à ces nouveaux défis. 

Deux écoles ont compris ces enjeux et proposeront dès le mois de septembre une formation sur l’innovation et la disruption. CREA Genève lance, en effet, un nouveau master sur l’art d’innover sous le nom «In the Art of Innovation».

Sur une durée de seize mois, les cours, en anglais, qui débuteront en septembre, sont destinés aux entrepreneurs et aux intrapreneurs (employés qui ont envie d’entreprendre au sein de leur société). Le programme, qui comprend une immersion de deux semaines à San Francisco et l’accès à la conférence USI sur l’innovation à Paris, est donné en collaboration avec la société OCTO Technology, un cabinet de conseil et de réalisation IT.

Dans la même veine, la Haute Ecole de gestion Fribourg (HEG-FR) propose une nouvelle formation – de septembre 2016 à février 2017 – sur l’innovation de rupture. 

«La Suisse, terre propice à l’innovation, est en première ligne sur ces problématiques, souligne Jean-Marie Ayer. A l’image du secteur horloger dans les années 1980, plus aucune industrie helvétique n’est à l’abri de la disruption numérique: santé, finance, assurances, transports, retail, médias, tourisme, etc., seront les prochains secteurs touchés, estime le responsable de cette nouvelle formation. Parce que le destin d’une entreprise peut basculer en une année, les dirigeants de nos PME doivent impérativement se doter de compétences de pointe pour gérer la disruption.» 

Baptisé «Managing Disruptive Innovation», cet enseignement vise ainsi à offrir à ses participants des compétences stratégiques et des outils pratiques qui leur permettront de prédire le succès d’un potentiel disrupteur sur le marché ou d’identifier les éléments disruptifs au sein de leur propre entreprise. 

Destiné à des entrepreneurs, cadres ou responsables de produits, ce certificat repose sur une pédagogie originale et personnalisée mêlant des cours en face à face, un apprentissage en ligne, un développement d’un projet lié aux besoins de son entreprise et un voyage à San Francisco ou Boston, deux hubs mondiaux de l’innovation technologique.

Singularity University

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas suivre des cours durant plusieurs mois, il y a aussi la possibilité d’assister aux conférences sur l’innovation disruptive et la technologie exponentielle données par une antenne de la Singularity University qui vient tout juste d’être inaugurée à la Fongit (Fondation genevoise pour l’innovation technologique) à Genève.    

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."