Et l'homme le plus riche de Suisse en 2013 est...

L'édition 2013 des 300 plus riches de Suisse par Bilan est en kiosque. Découvrez en vidéo le sommaire de ce classement par le journaliste Serge Guertchakoff.

Il régnait sur le classement depuis plusieurs années et son trône semblait plus solide encore que les meubles vendus par IKEA. Mais l'appel du pays a été le plus fort: Ingvar Kamprad a choisi de rentrer passer ses vieux jours en Suède.

Pourtant, comme le rappelle Serge Guertchakoff, qui a piloté le dossier de Bilan sur les 300 plus riches de Suisse, «les trois fils d’Ingvar, Peter (49 ans), Jonas (47 ans) et Mathias (44 ans) possèdent le passeport suisse. Dès lors, même si leur père, 87 ans, a récemment décidé d’aller finir ses jours dans le comté de Kronoberg suite au décès de sa femme, Bilan continue d’inclure cette famille dans sa liste».

Et grâce aux revenus tirés de l'empire IKEA, ce seraient trois milliards de francs supplémentaires qui auraient permis à la famille du fondateur de se hisser à un niveau de fortune très impressionnant (41 à 42 milliards de francs).

Deux familles bâloises à la 2e place

Deux familles se partagent la deuxième marche du podium. Les héritiers bâlois des familles fondatrices de la firme pharmaceutique Roche, les familles Hoffmann et Oeri (+6 milliards, entre 22 et 23 milliards) possèdent ensemble 50,1% des voix de l'entreprise. Et sur les derniers mois, leur capital a encore augmenté, au rythme d'une action passée en un an de 175 à 255 francs. Et Serge Guertchakoff de rappeler que «Roche est le champion de Suisse des dividendes».

Pour compléter le podium, c'est un Suisso-Brésilien, Jorge Lemann, qui voit sa fortune croître de trois milliards de francs pour atteindre 20 à 21 milliards de francs. Ce magnat de l'agroalimentaire possède entre autres dans son escarcelle le ketchup Heinz (racheté à Warren Buffett), la chaîne de fast-food Burger King et surtout entre 13 et 15% du plus grand groupe de brasseries du monde, Anheuser-Busch InBev.

La fortune cumulée en hausse de 12%

Si les trois premiers du classement ont respectivement gagné trois, six et trois milliards de francs sur les douze derniers mois, la tendance se vérifie aussi plus bas dans le palmarès. Ainsi, la fortune cumulée des «300» a augmenté de 12% entre 2012 et 2013 pour atteindre 627 milliards de francs cette année.

Entre le palmarès de l'an dernier et celui dévoilé cette année, Bilan révèle que 21,2% des familles ont vu leur fortune augmenter significativement, tandis que 3,5% d'entre elles seulement ont vu leur capital sensiblement diminuer.

Dans la même categorie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."