Devenez influent: comment réseauter dans les cercles qui comptent

Comment obtenir un rayonnement professionnel puissant et efficace? Bilan a enquêté parmi les cercles de pouvoir romands les plus importants et livre des conseils pour convaincre vos interlocuteurs.

Quels réseaux sont importants et donc efficaces? Difficile de répondre catégoriquement. Et comment faire pour les rejoindre? Bilan a cherché à identifier les cercles dits de pouvoir, là où il faut être pour compter dans la société, et exercer une certaine influence. Cette tâche reste toutefois forcément subjective. Notre tour d’horizon de ces entités, où il faut généralement être coopté. 

Les sociétés d’étudiants

Commençons par le début, les premiers pas pour se bâtir un réseau: les sociétés d’étudiants. Chaque université possède ses sociétés d’étudiants. Certaines n’étant actives que sur un seul site, d’autres à l’échelle nationale. Citons: Helvétia, Salévia, Belles-Lettres, Stella Helvetica et Zofingue, ou encore celles dédiées aux jeunes femmes: Hetaïra à Neuchâtel et Venusia à Genève. Prenons l’exemple de Zofingue qui est la plus grande en Suisse avec 9 sections très hiérarchisées. Chacune possède son comité avec un président qui organise son semestre. Politiquement et religieusement neutre, il n’y a que les hommes qui peuvent y adhérer.

Comme le résument très bien de nombreuses personnes interviewées: «Plus on apporte, plus on reçoit.» Un adage que confirme Frédéric-Auguste de Luze, président central des actifs de la société des Zofingiens, la plus grande société d’étudiants du pays: «Comme dans toute association, on se fera un réseau en étant actif et en prenant des responsabilités. Dès lors, on se fera connaître et apprécier.» [...]

En kiosque du 29 avril au 12 mai 2015 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."