Couvrir les risques de change... mais comment?

Même après plus d’un an, de nombreuses entreprises suisses accusent encore le coup du «choc lié au franc». La question demeure de savoir comment les entreprises peuvent se prémunir contre de fortes fluctuations monétaires inattendues. Les contrats à terme et les ordres à cours cible peuvent être utiles à cet égard, en partie tout au moins.

Le 15 janvier 2015, la Banque nationale suisse (BNS) a créé la surprise en abandonnant le taux plancher de l’euro à 1,20 franc, soutenu pendant plusieurs années. Cette mesure a non seulement constitué une nouveauté sans précédent dans l’histoire de la politique monétaire helvétique, mais elle a aussi mis en lumière une réalité douloureuse: de fortes fluctuations monétaires sont synonymes de risque considérable, pour les entreprises comme pour l’économie dans son ensemble. L’envolée du franc a ainsi valu à la plupart des entreprises exportatrices suisses des pertes massives en termes de chiffres d’affaires et de bénéfices. L’ensemble de la branche économique continue d’ailleurs de souffrir d’un repli de la demande. Selon le Moniteur des branches de Crédit Suisse relatif au 3e trimestre 2015, les exportations de l’industrie métallurgique, par exemple, ont chuté de 6,1% entre janvier et août 2015 par rapport à l’année précédente. Même son de cloche pour le secteur du tourisme. En effet, les régions montagneuses du Tessin et des Grisons ont enregistré une baisse des nuitées de 5,3% et 9,3% respectivement entre janvier et juillet par rapport à l’année précédente. Conséquence: au cours du franc actuel, la Suisse et ses produits sont souvent tout simplement trop chers à l’étranger.

Le doute persiste sur les décisions relatives aux taux d’intérêt

Dans ce contexte, le doute manifesté par de nombreux entrepreneurs et responsables financiers dans l’attente des décisions de la BNS en matière de taux d’intérêt n’a rien d’étonnant. L’incertitude est sensiblement perceptible, en particulier lorsque, comme dans les trois prochains jours, trois grandes banques centrales (BNS, Banque centrale européenne et Réserve fédérale américaine) s’expriment simultanément sur l’évolution des taux. A l’heure actuelle, où les cours de change sont fortement influencés par les banques centrales et leur politique de taux directeur, nombre d’entreprises se posent la question fondamentale de savoir ce qu’elles peuvent faire pour contourner les conséquences des décisions de taux et abaisser les risques de change.

Les opérateurs n’ayant aucun moyen d’influencer les décisions des banques centrales, la seule solution pour s’en sortir consiste à opter pour une gestion du risque appropriée.

Mieux vaut prévenir que guérir

Dans ce contexte, les spécialistes privilégient la couverture des risques de change au moyen de contrats à terme et d’ordres à cours cible. Divers prestataires spécialisés, notamment le prestataire financier international Associated Foreign Exchange (AFEX), ont recours à ce type d’instruments pour aider les entreprises à lutter contre les fluctuations de change et leurs conséquences. Ce problème ne concerne pas uniquement les grandes entreprises, puisque les PME et les start-up suisses sont aussi particulièrement touchées: souvent contraintes de produire sur place, elles sont très fréquemment lésées par les fortes fluctuations de change. Les contrats à terme et ordres à cours cible ont pour principal avantage de pouvoir être adaptés aux besoins propres à l’entreprise et à sa stratégie monétaire.

Protection sur mesure pour les PME

Les contrats à terme peuvent offrir à une entreprise une protection sur mesure: il est possible de fixer un cours de change pour l’achat de devises à une date précise ou dans un intervalle pouvant aller jusqu’à douze mois. Autre avantage: les responsables financiers ne sont pas tenus d’acheter des devises à l’avance et, de ce fait, leur marge de manœuvre au niveau de la trésorerie n’est en rien érodée. Instrument additionnel efficace contre les risques de fluctuation de change: les ordres à cours cible, qui consistent à fixer un cours de change cible pour l’achat et la vente de monnaies. Les clients profitent à cet égard de la connaissance des marchés et de l’expérience accumulées par les spécialistes en devises, qui s’occupent depuis des décennies du domaine lié à la gestion du risque et aux devises.

La connaissance des marchés pour lutter contre les fluctuations des marchés

On ne peut toutefois pas cacher que des instruments éprouvés comme les contrats à terme et les ordres à cours cible n’offrent pas de protection absolue contre les fluctuations de change inopinées. En effet, si elles sont très rares, des interventions non prévisibles sur le marché, comme celle de la BNS en janvier 2015, ne peuvent être exclues. Nous l’avons déjà vécu. D’où l’importance particulière d’une stratégie de gestion du risque appropriée qui, lorsque le pire arrive, offre la meilleure protection possible aux entreprises.

 

Plus d'informations sur les services de AFEX ici

Sources: Preisefallen auf breiter Front 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."