Comment l'horlogerie fait face au franc fort

Whatsapp
L'année 2015 a été difficile pour l'horlogerie suisse: ralentissement économique dans de nombreux pays et franc fort ont poussé les dirigeants de marques à adapter leur stratégie. Quels marchés viser? Leurs réponses en vidéo.

L'année 2015 avait débuté par un coup de tonnerre pour les entreprises exportatrices suisses: l'abandon du taux plancher par la BNS le 15 janvier a compliqué la tâche sur de nombreux marchés à travers le monde. Et les difficultés économiques de marchés porteurs pour le luxe (Chine, Russie, Moyen-Orient) n'a rien arrangé. Les conditions étaient réunies pour une crise majeure dans le secteur horloger suisse.

Pourtant, à l'heure du bilan, les constats sont contrastés. Certaines marques ont souffert et le reconnaissent mais se veulent offensives pour l'avenir. D'autres ont été relativement épargnées en étant peu engagées sur les marchés les plus sensibles. D'autres encore ont su jouer des effets de change sur d'autres marchés pour tirer leur épingle du jeu.

Un peu plus d'un an après le choc du franc fort, les stratégies sont désormais en place pour engager une relance. Les dirigeants des grands groupes horlogers détaillent leurs grands axes et leurs tactiques pour faire face au ralentissement et remettre en marche le moteur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."