Chopard veut miser sur l'or éthique et responsable

Pionnier du domaine avec son or «fairmined», le joailler et horloger Chopard va désormais se focaliser uniquement sur des métaux précieux responsables, en ne s'approvisionnant plus qu'en or éthique labellisé et en or "fairmined". Une stratégie expliquée par le CEO Karl-Friedrich Scheufele.

C'était une stratégie engagée depuis plusieurs années, mais elle sera désormais amplifiée: le joailler et horloger Chopard misait sur l'or «fairmined», labellisé et authentifié via un partenariat avec Responsible Jewellery (RJC), mais la marque va désormais aller plus loin et se concentrer uniquement sur le métal jaune éthique. Le développement de filières, de labellisations et de chaînes d'approvisionnement fiables et transparentes pour les clients européens et suisses en particulier, permet désormais de renoncer à toute source suspecte. Sans renoncer à son or «fairmined», qui représentera toujours une part de ses produits, Chopard va donc désormais se fournir en or éthique.

Cette stratégie se traduit certes par un surcoût de l'ordre de 5 à 10%, mais le CEO de la marque Karl-Friedrich Scheufele se montre confiant sur le fait que le client final va apprécier ce choix responsable. Et il affirme s'inscrire ainsi dans une tendance globale de responsabilité sociale et environnementale des entreprises, observée également dans d'autres branches du luxe ou dans la mode.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."