Ricardo Guadalupe imprime sa marque chez Hublot

Whatsapp
Depuis trois ans qu'il a succédé à Jean-Claude Biver en tant que CEO de Hublot, Ricardo Guadalupe s'est inscrit dans la continuité de son prédécesseur. Il oeuvre désormais à ce que la marque vive par elle-même sur le long-terme.

Trois ans après avoir succédé à Jean-Claude Biver en tant que CEO de Hublot et alors que la marque s'apprête à inaugurer son extension à Nyon, Ricardo Guadalupe fait le point sur son style, sa collaboration avec son prédécesseur, les projets et la gamme de Hublot. Son objectif prioritaire: assurer la pérénnité de la marque, sans qu'elle n'ait besoin de s'appuyer sur un dirigeant emblématique.

A contre-courant de nombreuses autres marques horlogères suisses, Hublot n'a pas souhaité cette année se focaliser sur un élargissement de son offre en entrée de gamme. C'est au contraire sur le segment du haut-de-gamme, entre 50'000 et 100'000 francs que l'offre a été étoffée. Pour Ricardo Guadalupe, c'est là que réside le potentiel de développement de la marque.

Cette année, après avoir développé un or inrayable, Hublot continue d'innover dans le domaine des matériaux avec un modèle faisant appel à la broderie de Saint-Gall. Mais l'ambition affichée du CEO est d'arriver à verticaliser 75% de la production de ses modèles dans les années à venir.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."