90 secondes pour convaincre

Le troisième ICT Investor’s Day Lausanne s’est déroulé le 12 mai. Un concept simple, efficace, et très important pour les start-up qui cherchent des investisseurs. Top chrono.

Pour les start-up, tout va vite. Et face à un parterre d’investisseurs potentiels, c’est pareil. Cinq fois par an (trois à Zurich et deux à Lausanne), l’association SwissICT organise les Investor’s Day.

En Suisse romande, c’est Sébastien Flury (connu pour son blog Startupolic) qui met sur pied cet événement désormais très attendu par les jeunes entrepreneurs. Le 12  mai dernier avait lieu la 3e édition chez Debiopharm Investment, au cours de laquelle huit start-up ont pu défendre leurs projets respectifs.

Mais pas une minute à perdre lorsque le temps de parole arrive. Il faut savoir «pitcher» en 90 secondes chrono pour éveiller la curiosité et, peut-être, trouver un partenaire financier. Autant dire qu’une bonne préparation est nécessaire. Et que si le projet est difficile à saisir, il aura peu de chances de passer le 2e round, au cours duquel quatre start-up auront… sept minutes pour achever l’opération séduction. Le luxe!

C’est donc juste après une présentation de Fathi Derder – le conseiller national s’est exprimé sur l’écosystème des start-up et sur le manifeste de Bilan et du Réseau en faveur des start-up suisses – que les candidats présélectionnés sont passés en mode «speed dating» (dix-sept s’étaient inscrites, huit ont été sélectionnées par le jury).

Entre drone, guitare et collier pour chat

Kaddz a ouvert les feux en expliquant son projet de collier intelligent (utilisant la technologie GPS et téléphonie mobile) pour ne plus perdre son matou. Puis Novertur a présenté sa plateforme de rencontre entre PME pour trouver des partenaires facilement. Troisième sur la liste, Hoskit a tenté de se vendre comme étant LA solution d’encadrement global pour les hôteliers (canaux de vente, solutions de software…).

Puis Flyability a fasciné l’assemblée en faisant voler son drone baptisé Gimball. Un exemple visuel fort, puisque ce fameux drone entouré d’une protection ronde a la particularité de pouvoir aller partout sans risque de blesser qui que ce soit.

Courte parenthèse musicale avec l’entreprise Benti et son produit destiné aux fans de guitare: un synthétiseur de guitare qui, via n’importe quel autre appareil midi ou tablette, peut créer des sons au plus près des désirs de l’utilisateur. En gros, jouer avec le son de Jimi Hendrix devient à la portée de tous…

Petit tour du côté des étudiants, ensuite, avec la présentation de la start-up espagnole Unono et son réseau social destiné uniquement aux universités. Les étudiants fraîchement débarqués n’ont qu’à s’y inscrire pour avoir accès aux agendas, aux événements de toutes sortes, et pour entrer en contact avec les autres universitaires. 

Avant-dernier candidat, Fastree 3D a un brin pédalé pour expliquer son système de vision 3D pour des applications robotiques et industrielles. Et enfin, HGuitare a présenté son idée de plateforme d’apprentissage de guitare online, se profilant comme étant un excellent prof de musique virtuel pour un prix modique.

«Time’s up», quinze minutes de break, durant lesquelles le public est appelé à voter. L’ambiance devient légèrement électrique. Résultat: Kaddz, Unono, HGuitare et Flyability ont séduit le plus grand nombre de participants.

Ces quatre entreprises innovantes ont donc tout le loisir de montrer slides, vidéos, de parler business model et recherche de fonds. Et de répondre, pendant cinq minutes après leur présentation respective, aux questions du public et du jury composé de Pierre Bordry, Patrick Barbey, Deep Parekh et Alexandre Peyraud.

«Quel sera votre canal de vente?» – «Qu’apportez-vous de plus que Facebook?» – «Votre but est-il d’être racheté rapidement?» – «Votre méthode présente-t-elle le risque d’être copiée?», etc.

Juste ce qu’il faut au jury d’investisseurs et d’entrepreneurs pour se faire une idée du potentiel de chaque projet, et pour choisir, après concertation, la start-up Flyability et son drone révolutionnaire. Reste à savoir si cette édition d’ICT aura permis à certains projets de décoller.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."