Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

YouTube agit à son tour contre la propagande de Pékin sur Hong Kong

Deux autres géants technologiques américains, Twitter et Facebook, avaient porté lundi des accusations similaires contre Pékin, soulignant avoir suspendu un millier de comptes actifs liés à cette campagne de désinformation.

Question de sécurité

Robots, trolls et «faux-nez»

Réseaux sociaux chinois

AFP