Bilan

Yahoo veut endiguer les dérives du télétravail

En interdisant le travail à domicile, la CEO du portail internet Marissa Mayer met fin à une flexibilité pourtant bien ancrée dans l’entreprise.
La CEO Marissa Mayer a prévenu: les personnes qui ne réintègreront pas les bureaux seront licenciées. Crédits: Reuters, Dr

A vos bureaux! On ne plaisante plus chez Yahoo. Marissa Mayer, CEO du portail internet, a ordonné à ses salariés qui pouvaient travailler depuis leur domicile de réintégrer les murs de l’entreprise. «Nous avons besoin d’un Yahoo unifié, et cela commence par le fait de travailler physiquement ensemble», a-t-elle indiqué. Avec une précision: les personnes qui refusent devront quitter leur poste. 

La jeune mère de 37 ans, engagée à la tête de Yahoo pour sauver le paquebot d’un naufrage programmé, était considérée comme une superwoman qui savait concilier travail et vie privée. C’est un coup de massue pour les internautes et les mères de famille. A contre-courant des études qui encensent le travail à distance, sa décision suscite la polémique. Même le milliardaire Richard Branson y va de son refrain: «Donnez aux gens la liberté de travailler là où ils veulent, et ils excelleront.» 

Des centaines de salariés avaient signé avec Yahoo au nom du télétravail, une flexibilité jugée importante – voire nécessaire – dans le secteur technologique pour attirer et conserver les meilleurs talents. Aujourd’hui, tandis que la tendance grandit en Europe, plus de la moitié des entreprises aux Etats-Unis autorisent leurs salariés à travailler partiellement à la maison, selon une étude américaine. 

Des abus révélés

«J’ai de la peine à comprendre pourquoi Yahoo a complètement éradiqué le travail à distance, s’étonne Blaise Reymondin, spécialiste en marketing digital et auteur d’une chronique sur les bienfaits du télétravail à temps partiel sur bilan.ch. Mais Yahoo reste une entreprise en difficulté: c’est le moment de consolider les troupes. Quitte à prendre des décisions impopulaires.» 

Pour certains, travailler chez Yahoo était devenu une bonne planque. Le blog Techcrunch rapporte les témoignages d’employés qui révèlent des abus. Celui-ci ne se connectait jamais au réseau privé virtuel (VPN) de l’entreprise chez lui. Celui-là transformait le télétravail en temps libre.  

Pour Marissa Mayer, qui a organisé la refonte de tous les services de Yahoo, pas question d’accepter ce manque de productivité. Si une partie de son personnel démissionne, ce sera aussi une façon pour elle de faire le ménage, à l’heure où l’entreprise doit réduire ses coûts. 

 

Dino Auciello

ANCIEN RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Dino Auciello a été rédacteur en chef adjoint à Bilan, responsable de bilan.ch, de novembre 2014 à juillet 2017. Il a rejoint Bilan en 2010, après avoir terminé ses études à l’Académie du Journalisme et des Médias de Neuchâtel.

Du même auteur:

Une PME en héritage: les clés d’une relève familiale réussie
Comment Cenovis s’attaque au marché alémanique

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."