Bilan

Visa commercialise sa bague de paiement sans contact testée à Rio

Expérimentée lors des Jeux Olympiques de Rio, la bague de paiement sans contact de Visa va être commercialisée auprès du grand public. Dès décembre, les premiers modèles seront livrés aux clients.
  • L'anneau de paiement sans contact Visa permet de régler facilement de petites sommes.

    Crédits: Image: Visa
  • L'anneau comporte un processeur et une antenne NFC pour le paiement sans contact.

    Crédits: Image: Visa
  • Une quarantaine d'athlètes sous contrat avec Visa ont pu tester la bague de paiement au village olympique de Rio.

    Crédits: Image: Visa
  • Un autre moyen de paiement sans contact proposé par Visa pendant les JO faisait appel à des montres Swatch.

    Crédits: Image: Visa
  • Un partenariat entre Visa et le Swatch Group a permis de mettre en place ce système pour de nombreux athlètes et clients des points de vente à Rio.

    Crédits: Image: Visa

Aux Jeux Olympiques, quand on parle d'argent, il s'agit en général de médaille et elle va au cou de l'athlète arrivé en 2e position de son épreuve. Pourtant, cette année à Rio, un objet métallique a volé la vedette aux 812 breloques de ce métal distribuées aux sportifs pendant les quelques semaines de compétition: un anneau. Pas l'un de ceux qui symbolise le mouvement olympique sur le drapeau du CIO, ni même celui où les cyclistes sur piste ont disputé leurs épreuves. Mais l'anneau proposé par Visa aux pensionnaires du village olympique pour régler leurs petits achats sans contact.

Lire aussi: Combien coûte une médaille des Jeux Olympiques à la revente?

Partenaire du CIO et des Jeux Olympiques, le géant des cartes de paiement Visa a mis au point cet anneau à porter comme une bague et qui permet de régler ses petites dépenses en approchant l'objet d'un terminal de paiement équipé en NFC. Développé au cours des derniers mois, ce dispositif avait été présenté au mois de juin. Et une quarantaine d'athlètes sous contrat de sponsoring avec Visa avaient pu en bénéficier pendant les Jeux à Rio, permettant à la fois à la firme américaine de réaliser un test grandeur nature et aussi de mettre un coup de projecteur sur cette innovation.

Anneau de céramique avec puce et antenne NFC

Concrètement, la bague se présente sous la forme d'un anneau en céramique très sobre à porter au doigt. Il contient une puce à format spécial conçue par Gemalto ainsi qu'une antenne NFC intégrée, afin de pouvoir interagir avec les terminaux de paiement qui acceptent déjà le paiement sans contact (par carte bancaire ou pour le paiement mobile via le smartphone). Selon les démonstrations présentées en amont des JO et les retours des athlètes ayant fait usage de la bague, un passage rapide au-dessus du terminal de paiement suffit pour l'opération, nul besoin de rester longuement au-dessus du boîtier.

Lire aussi: Un anneau pour commander ses appareils du bout du doigt

Etanche jusqu'à 50m, l'anneau ne nécessite pas de recharge régulière: les faibles besoins en énergie sont comblés par une recharge sans contact via le passage au-dessus du terminal de paiement. Aucun code secret n'est à fournir lors du paiement. Et surtout, contrairement à de nombreux objets développés ces dernières années pour le paiement sans contact, comme les montres connectées, l'anneau Visa n'a pas besoin d'être relié à un smartphone. La firme américaine présente en effet cette bague comme une alternative aux cartes de paiement et de crédit. Cependant, pour éviter qu'un anneau dérobé ne soit utilisé par les voleurs et ne ruine son détenteur légal, un plafond de paiement a été fixé: pendant les JO de Rio, seules les sommes jusqu'à 50$ pouvaient être réglées par ce biais.

Premières livraisons en décembre

Les athlètes ayant été convaincus pendant les Jeux, et Visa ayant pu valider ces essais, la phase de commercialisation grand public va arriver. Les premières livraisons de ces anneaux devraient intervenir dès décembre, pour les clients passant commande. Une carte sera livrée avec l'anneau, pour que l'utilisateur ne soit pas bloqué au cas où il se trouverait face à un terminal de paiement non équipé pour le NFC. Pour obtenir la bague, Visa annonce un prix public d'une cinquantaine de dollars pour le public américain. Aucune date n'est encore communiquée pour les clients dans d'autres régions du monde.

Si l'anneau constitue l'innovation la plus emblématique pour Visa, d'autres moyens de paiement ont été proposés à Rio par la société américaine aux athlètes. Dont des bracelets connectés ainsi que des montres développées avec Swatch. La nouvelle gamme Bellamy, développée par le groupe horloger suisse, dont chaque modèle devait être relié à une carte de paiement prépayée permettait à ses détenteurs de s'acquitter de leurs achats sans sortir le portefeuille.

Sur l'ensemble du site olympique, plus de 4000 terminaux de paiement sans contact avaient été déployés par Visa pour permettre ces modes de paiement. Et sur l'ensemble du Brésil, la société a estimé à plus d'un million le nombre de boîtiers compatibles pendant cette période.

Lire aussi: Paiements mobiles: la guerre est déclarée

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."