Bilan

Vers le clonage des mammouths?

Une équipe de Harvard est parvenue à ressusciter des gènes de mammouth laineux dans des cellules d’un éléphant d’Asie.

Les scientifiques ont utilisé des gènes issus d’échantillons de mammouth, conservés par le gel.

Crédits: Dr

La mythologie créée par les films Jurassic Park de Steven Spielberg a popularisé l’idée de ressusciter des espèces disparues à partir de leur ADN conservé dans de l’ambre.

On est encore loin de réussir pareille prouesse génétique. Mais l’équipe du professeur George Church à Harvard vient de faire un pas décisif dans cette direction. Son équipe a utilisé la nouvelle technologie d’édition de gènes CRISPR-Cas9, apparue il y a seulement trois ans. Elle est parvenue à transférer des gènes issus d’échantillons de mammouth, conservés par le gel, dans le génome d’un éléphant d’Asie. Surtout, ces gènes impliqués dans la longueur des poils, la formation de graisse ou de pigments de la peau sont redevenus fonctionnels en laboratoire. Pour la première fois depuis 11   000 ans!

Si cette prouesse a été rendue publique alors qu’elle n’a pas encore été publiée dans une revue scientifique, elle ne doit pas faire croire que le clonage de mammouth ou d’autres espèces éteintes est à portée de main. George Church souligne la difficulté d’aboutir à des gènes capables de fonctionner en symbiose les uns avec les autres. Mais il affirme aussi son intention d’y parvenir et de transférer ensuite un ADN fonctionnel de mammouth laineux dans un embryon.

Vers la «désextinction»

L’idée n’est pas nouvelle. Elle remonte au début des années 1980 quand le biologiste canadien George Poinar a réussi à isoler les premières cellules intactes d’insectes conservées dans de l’ambre. Ce sont ses travaux qui inspireront à Michael Crichton le scénario de Jurassic Park.

Ils sont poursuivis aujourd’hui par son fils Hendrik, à l’Université McMaster de Toronto. Il a publié en 2006, dans le magazine Science, une reconstruction partielle du génome du mammouth à partir d’échantillons retrouvés en Sibérie. Ce sont ces séquences que l’équipe de George Church est parvenue à transférer et surtout à rallumer dans le cadre de travaux financés par la Fondation Long Now du milliardaire Stewart Brand.

Le recours à la technologie d’édition de gènes CRISPR-Cas9 semble ainsi plus efficace que les technologies de clonage. En 2003, des chercheurs espagnols ont tenté de sauver de la disparition le bouquetin des Pyrénées avec la même technologie que la brebis Dolly. Bien qu’ils aient utilisé des noyaux extraits du dernier bouquetin vivant, leur tentative avait échoué. 

Reste que la question de la «désextinction», soulevée par George Poinar en 1982, n’a toujours pas de réponse. Faut-il ressusciter ou sauver des espèces avec ces technologies? Y compris quand c’est l’homme qui les a éliminées?

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."