Bilan

Une ceinture connectée pour mesurer son activité

Avec Belty, la galaxie de la werable technology s'enrichit d'un nouvel objet: la ceinture connectée qui mesure la consommation et l'activité physique.
  • Belty est la première ceinture connectée, qui mesure ce que mange celui ou celle qui la porte, ainsi que l'activité physique pratiquée.

    Crédits: Image: Getty
  • Un seul modèle est actuellement fabriqué, et la startup française emiota annonce un produit haut de gamme.

    Crédits: Image: Getty

Après les téléphones, les bracelets, les lunettes, les montres, place à la ceinture connectée: lors du salon Consumer Electronics Show (CES) qui se tient en ce moment à Las Vegas, la startup française emiota a présenté son prototype de ceinture connectée.

Deux utilités pour cet objet: la première est une adaptation automatique du serrage en fonction de la position, pour optimiser le confort de celui qui la porte, et la deuxième prend exemple sur les bracelets connectés avec des fonctions dans le domaine de la santé et de l'activité physique.

Le premier usage basique tient compte de la position (assise, debout, couchée), des mouvements et de la consommation alimentaire de celui ou celle qui la porte (la ceinture est unisexe). Le second est relié à une app iOS (une version Android est annoncée), et la ceinture, connectée par Bluetooth à cette dernière, envoie des notifications sur le smartphone lorsque l'utilisateur est sédentaire depuis un long moment. Pour mesurer l'immobilisme de la personne, la boucle de la ceinture est équipée d'un accéléromètre et d'un gyroscope, comme les smartphones, et mesure ainsi tout mouvement.

Manger, éliminer

L'app et la ceinture peuvent également être utilisées pour déterminer une activité physique idéale. Ainsi, si le porteur de l'objet a beaucoup mangé, l'app déterminera l'activité nécessaire avec sa durée ou son intensité, afin d'éliminer l'apport supplémentaire qui risquerait de générer un surpoids à terme.

Le prix de l'objet n'a pas encore été fixé. Mais les concepteurs assurent que Belty se situera dans une catégorie luxe haut de gamme et pourrait être commercialisée dans les mois à venir.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."