Bilan

Une bourse pour les étudiants accros aux jeux vidéos

Une université de Chicago, la Robert Morris University, offre aux étudiants adeptes de League of Legends, un jeu vidéo en ligne, des bourses d'études pour suivre les cours. L'objectif est de monter une équipe pour remporter le concours inter-universitaire.
  • Les étudiants adeptes de jeux vidéo peuvent faire étalage de leur talent dans le jeu vidéo League of Legends pour gagner des bourses d'études auprès de la Robert Morris University de Chicago.

    Crédits: Image: Spencer Green/Keystone
  • Depuis la rentrée, une trentaine d'étudiants gamers s'entraîne en vue des championnats nord-américains.

    Crédits: Image: Spencer Green/Keystone
  • Kurt Melcher, responsable du département des sports à la Robert Morris University, a eu l'idée de proposer des bourses en jouant lui-même devant son écran.

    Crédits: Image: Spencer Green/Keystone
  • Les étudiant(e)s sélectionné(e)s touchent autour de 19'000$ sous forme de frais de scolarité, soit la moitié du coût d'une année de cours et d'hébergement auprès de la Robert Morris University.

    Crédits: Image: Spencer Green/Keystone
  • Selon Kurt Melcher, le jeu League of Legends permet de développer des compétences en matière de stratégie et des valeurs d'esprit d'équipe.

    Crédits: Image: Spencer Green/Keystone

Les grands espoirs du football américain, du basketball ou d'autres disciplines sportives connaissent le principe; désormais les talents des jeux vidéo pourront aussi y prétendre: les bourses d'études sont désormais ouvertes à des jeunes doués dans les jeux vidéos. La Robert Morris University de Chicago vient d'innover en proposant une trentaine de bourses à des gamers, pour peu qu'ils soient doué dans le jeu League of Legends.

Ce jeu vidéo réunit près de 67 millions de joueurs (les «invocateurs» dans le vocabulaire League of Legends) et consiste à prendre part à des combats agrémentés de sortilèges et de sièges de forteresses, dans un univers heroic fantasy conçu par plusieurs développeurs issus de l'équipe ayant mis au point le jeu Wracraft III. Depuis la sortie de la première version du jeu en 2008, League of Legends est devenu un véritable phénomène de société, avec des congrès, des championnats et de nombreux passionnés qui assistent aux parties.

450'000$ en bourses d'études

Une compétition entre les universités nord-américaines est même née, le North American Collegiate Championship, dotée de 100'000$ versés sous forme de frais de scolarité pour les vainqueurs. Et les établissements se sont pris au jeu, la plupart ayant inscrit des équipes pour prendre part au défi. Soucieux de se donner toutes les chances de remporter le challenge, les responsables de la Robert Morris University de Chicago ont souhaité aller plus loin. Kurt Melcher, directeur adjoint du département des sports de l'établissement qui regroupe près de 8000 étudiants, a eu cette idée en jouant lui-même devant son écran.

«League of Legends est un sport d'équipe avec des aspects stratégiques: il faut connaître son rôle et se définir par rapport aux autres gamers. Il ne s'agit certes pas d'un sport avec effort cardiovasculaire, mais d'une activité mentale», explique-t-il. Son initiative a permis de débloquer un budget de 450'000$ pour contribuer à financer les études d'une trentaine d'étudiants par le biais de bourses estimées à 19'000$, soit la moitié des frais de scolarité et de logement annuels au sein de la Robert Morris University.

L'initiative a remporté un grand succès dès son lancement cet été: 2200 candidatures pendant les 48 heures qui ont suivi l'annonce et des centaines d'autres ensuite. Depuis quelques semaines, la rentrée des étudiants-gamers les met en conditions avec des entraînements réguliers, par équipes de cinq contre cinq. La semaine prochaine vont débuter les qualifications pour le challenge des universités nord-américaines.

Et si les étudiants boursiers venaient à voler de succès en succès, ils pourraient viser le grand événement planétaire: le championnat du monde de League of Legends, qui se tiendra le 19 octobre à Séoul. Les Coréens ont prévu grand puisque le tournoi se tiendra dans l'un des stades ayant accueilli la Coupe du monde de football 2002. Le vainqueur du tournoi remportera un million de dollars. Et pas sous forme de frais de scolarité pris en charge ou de bourse cette fois-ci.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."