Bilan

Une vraie fausse attaque informatique

Des équipes de Suisse, des Etats-Unis ou encore de Norvège se sont affrontées sur un exercice bien particulier: elles devaient trouver des solutions pour réagir à une attaque informatique d’envergure. Elles ont présenté leurs arguments devant un jury d’experts au Geneva Centre for Security Policy (GCSP) fin avril.

L'équipe gagnante est celle qui a su trouver la solution la plus adaptée et originale.

Crédits: Geneva Centre for Security Policy

Les quatre personnes de l’équipe ont d’abord reçu un rapport d’une vingtaine de pages. Il contient le point sur la situation, à savoir qu’une cyberattaque est survenue dans un pays fictif. Le gouvernement de ce pays attend des réponses quant à la manière de procéder.

>> À lire aussi: Le club des femmes cheffes de la Défense

L’équipe doit trouver des solutions pour satisfaire les nombreux problèmes: comment communiquer auprès des civils? Comment sécuriser les données? Qui doit répondre de quoi? Dans ce genre de situation, il y a autant de réponses que de personnes. Le concours Cyber 9/12 organisé par le Geneva Centre for Security Policy (GCSP) vise à récompenser l’ingéniosité des participants. «On teste les gens sur la créativité» affirme Christian Dussey, directeur du centre.

Pluridisciplinaire: la clé

Les gagnants sont les Américains de Black Knights. Les membres de l’équipe représentaient l’académie militaire de West Point. Surtout, ils avaient des profils légèrement différents. «L’an dernier, les gagnants comprenaient deux informaticiennes, une juriste et un étudiant en sciences politiques» relève Christian Dussey. 

Christian Dussey est à la tête du GCSP depuis maintenant plusieurs années Crédit photo: GCSP.

Les gagnants de l’édition 2019 du Cyber 9/12 étaient bien soulagés au terme de la compétition. Leur conseils pour les suivants? «Nous ne connaissions pas parfaitement les pratiques des organisations européennes. Ce qui oblige à réaliser beaucoup de recherches» explique un membre de l’équipe.

Le fait de venir de loin peut amener un avantage, puisque le but est bien de sortir des sentiers battus. «Nous voulons vraiment que les juges apprennent aussi, qu’ils se disent «je n’y ai pas pensé» lance le directeur du GCSP. Car la cybersécurité est par essence un domaine qui évolue très vite.

Le juge et expert en sécurité israélien Rami Efrati insiste sur la nécessité de s’adapter vite. «Il y aura toujours des hackers» tranche-t-il. Pour que le gouvernement soit plus efficace qu’eux, il faut mettre les moyens. «Nous ne pouvons pas tous les recruter car certains sont des criminels qui veulent simplement se faire de l’argent» explique-t-il.

L’expert décrit aussi la difficulté de protéger tout un système, tandis qu’un criminel peut se contenter d’une simple brèche. «La seule manière d’être meilleur qu’eux est de coopérer à l’international» conclut l’Israélien.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Techno

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."