Bilan

Une grande partie des boutiques de Mobilezone restent ouvertes

Mobilezone a pu maintenir ouverts une grande partie de ses magasins en Suisse. Alors que 80 des 120 points de vente continuent de servir la clientèle, conformément à la décision du Conseil fédéral de vendredi dernier, l'exploitant zurichois de boutiques et prestataire de services dans les télécommunications a dû recourir à des mesures de chômage partiel.

Comme de très nombreuses entreprises, Mobilezone se dit pour l'heure dans l'impossibilité d'évaluer l'impact de la pandémie sur ses affaires.

Crédits: Keystone

La santé des collaborateurs, tout comme celle des clients, demeurant une «priorité absolue», Mobilezone a décidé de réduire le nombre de magasins ouverts, précise vendredi l'entreprise zurichoise. Celle-ci ajoute cependant que d'autres fermetures restent envisageables.

Le Conseil fédéral tient séance ce vendredi et devrait informer quant à d'éventuelles nouvelles mesures en vue d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus en Suisse.

Evoquant l'évolution de la situation sur ses affaires, Mobilezone, à l'image de très nombreuses entreprises, se dit pour l'heure dans l'impossibilité d'évaluer l'impact de la pandémie sur ses affaires. La société zurichoise note cependant attendre des résultats "positifs" Allemagne dans ses affaires en ligne sur les sites sparhandy.de et deinhandy.de.

Fermetures chez Salt, Sunrise, Swisscom et UPC


Les principaux opérateurs de télécommunications ont également baissé le rideau de certaines de leurs boutiques. Salt indique ainsi assurer des prestations de base dans quelques points de vente situés dans des lieux centraux. Ces quelques vingt magasins fonctionnent avec des effectifs réduits, certains collaborateurs pouvant aussi accomplir une partie du travail depuis leur domicile.

Les services en boutiques sont assurés par du personnel volontaire n'ayant pas besoin d'utiliser les transports publics pour se rendre au travail, a précisé jeudi soir l'opérateur établi à Renens, dans l'agglomération lausannoise.

Sunrise en a fait de même, le numéro deux helvétique des télécommunications ayant maintenu ouverts 25 de ses points de ventes en Suisse. Toutefois, les horaires d'ouverture ont été réduits, explique l'opérateur sis à Zurich.

Du côté de Swisscom, 64 boutiques sont actuellement ouvertes et 54 fermées. Celles qui servent encore les clients fonctionnent également selon des horaires réduits, a précisé la porte-parole du premier opérateur helvétique, Sabrina Hubacher. Selon les informations fournies par le géant bleu sur son site internet, le géant bleu note que les clients ne peuvent entrer qu'individuellement et que les entretiens de vente ne peuvent pas être menés dans la mesure habituelle.

UPC a pour sa part indiqué que ses magasins demeurent ouverts «dans la mesure du possible». La situation varie cependant selon les régions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."