Bilan

Un «Transformer» coréen gagne les JO des robots

Hubo, venu de l’université de KAIST, a battu les androïdes de Google lors du Darpa Robotics Challenge. Un concours imaginé pour accélérer le développement de machines autonomes.

Le Darpa Robotics Challenge a été lancé en octobre 2012 par la Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), l’agence de recherche du Pentagone à l’origine, entre autres, d’internet. Cette année, sa finale s’est déroulée du 5 au 6 juin sur le site du parc d’expositions Fairplex de Pomona en Californie. Là, c’est finalement le robot Hubo, développé par l’équipe de Jun-Ho Oh au centre de recherche Humanoïde de l’université coréenne de KAIST, qui a empoché les 2 millions de dollars promis aux vainqueurs devant 24 équipes issues de la fine fleur mondiale de la recherche en robotique.

Comme les robots des films Transformers, Hubo passe d’une forme humanoïde à celle d’un véhicule à quatre roues en se mettant à genoux. Cette capacité d’adaptation lui a donné un réel avantage pour passer les huit épreuves (conduite d’un buggy, manipulation de lances à incendie, montée d’échelle…) d’une compétition conçue pour tester un robot pompier capable d’intervenir dans un site inaccessible pour l’homme tel que celui d’une catastrophe nucléaire.

Médaille d’argent, le robot Running Man a empoché, lui, 1 million de dollars. Il a été développé par l’Institut de cognition homme-machine de Pensacola en Floride, sur la plateforme Atlas d’une filiale de Google. Le robot Chimp, de l’Université Carnegie Mellon, a pris le bronze et 500 000 dollars.

Un long chemin à parcourir

Si, avec ces prix, Darpa espère accélérer le développement de robots autonomes comme elle l’avait fait avec ses Grand Challenges pour la voiture sans pilote dans les années 2000, elle a pu mesurer le long chemin qu’il reste à parcourir. Entre les longues minutes d’attente pour des reboots et des chutes, ces robots sont encore loin d’avoir la fluidité de ceux de films comme Ex Machina ou Chappie.

Ce type de défi a aussi pour effet d’accélérer la recherche. Lors du premier challenge, aucun véhicule n’avait fait plus de quelques kilomètres. L’année suivante, celui qui allait servir de modèle aux Google Cars sans pilote traversait un désert à 100 km/h. Avec la multiplication de ces défis, la Darpa donne un fort effet de levier à son budget de 3 milliards de dollars par an. 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."