Bilan

Un tramway russe inspiré par Batman et Star Wars

Un consortium russe a présenté Russia One, un nouveau tramway futuriste inspiré de l'univers de Batman. Entre le wifi et de divers équipements de pointe, les voitures s'annoncent révolutionnaires.
  • Les lignes extérieures du tramway Russia One tranchent avec le design traditionnel des tramways.

    Crédits: Image: DR
  • Le Russia One a été dévoilé voici quelques jours à Ekaterinbourg.

    Crédits: Image: UralVagonZavod
  • Un signal wifi est diffusé à l'intérieur des rames, lesquelles sont aussi climatisées.

    Crédits: Image: UralVagonZavod
  • L'intérieur des rames est construit à partir d'un cuivre aux propriétés particulières qui, selon les concepteurs, élimine le risque de transmissions microbiennes entre passagers.

    Crédits: Image: UralVagonZavod
  • L'intérieur des rames est modulable grâce à un plancher amovible et peut donc permettre de varier le nombre de places assises.

    Crédits: Image: UralVagonZavod

Et si le tramway du futur venait de Russie? Le pays ne donne pas, a priori, l'image de l'innovation dans les transports en commun avec des lignes de tram qui datent souvent de l'époque soviétique dans la plupart des grandes villes du pays. Mais Russia One pourrait venir révolutionner cet univers. En Russie dès 2015/2016, et ailleurs très bientôt, avec des rames dont les lignes comme les équipements tranchent avec l'offre traditionnelle.

Le déploiement de ce nouveau tramway devrait être réalisé avant 2018, afin que les villes hôtes de matchs de la Coupe du Monde de football disposent d'infrastructures de pointe en matière de transports en commun. Et force est de constater que l'usine de transports en commun Ouralski (unité du centre de R&D UralVagonZavod) et le cabinet de conception Atom ont placé la barre très haut, à tel point que de nombreux visiteurs du salon Innoprom de Ekaterinbourg ont surnommé l'équipement «iPhone sur rails» (pour ses équipements technologiques) ou Bat-tramway (pour ses lignes futuristes rappelant la Batmobile de Batman).

Le soutien de Dmitry Medvedev

Présent sur place, le premier ministre russe Dmitry Medvedev s'est montré impressionné par cet équipement high-tech et a apporté son soutien au conglomérat Ouralski-Atom, dont les activités traditionelles vont des chars d'assaut aux wagons de transport de marchandises.

Pour certains internautes, le nouveau véhicule, officiellement baptisé Uraltransmach Russia One, rappelle les lignes du Sandcrawler, un véhicule impérial de l'univers de Star Wars. Et ont mixé cet univers avec des images du nouveau tramway.

Contrairement à de nombreux tramways traditionnels, les lignes de l'Uraltransmach Russia One voient l'avant du véhicule s'élever au-dessus de la chaussée et de très larges parois vitrées teintées en noir refléter le paysage alentour. Plus encore que ses concurrents, le Russia One est annoncé comme «totalement silencieux». «Notre objectif était de modifier la relation des citadins avec le concept de transport en commun, afin d'en donner une image davantage positive, et de l’amener à un niveau supérieur aussi bien en Russie qu'à l'étranger. Nous nous plaçons en concurrence avec des géants de ce secteur comme Alstom, Bombardier, Siemens», explique Alexeï Maslov, designer du Russia One.

Wifi, systèmes antibactériens, éclairage spécial

Pour ce qui doit, selon ses concepteurs, être le «premier tramway business-class au monde», aucune innovation n'a été négligée: signal wifi dans les rames, système de climatisation, caméras de vidéosurveillance intérieures et extérieures, dispositif de navigation par satellites, mais aussi un éclairage particulier, à base de leds dont la luminosité varie en fonction des conditions météorologiques et climatiques. Plus fort encore: l'intérieur du tram est construit avec un cuivre spécial testé cliniquement et dont l'une des propriétés majeures serait d'empêcher la transmission de bactéries entre les passagers qui se retrouvent dans les rames. Toujours dans le domaine de l'hygiène, des lampes à quartz permettent de désinfecter totalement l'habitacle en quelques heures.

Dans un autre domaine, les huit roues du tramway sont toutes indépendantes les unes des autres et chacune dispose de son propre moteur. Les convois peuvent donc être modifiés selon les besoins et rouler sans adaptation compliquée. Sa vitesse de pointe est annoncée à 50km/h. Il peut donc aussi bien être utilisé dans un cadre intra-urbain que pour un usage inter-urbain (pour relier des cités assez proches). Cette flexibilité se retrouve aussi dans l'habitable, avec un plancher amovible qui permet d'augmenter ou diminuer le nombre de places assises.

Véhicule du futur, le Russia One ne devrait toutefois pas faire exploser les budgets des clients potentiels. Uraltransmach annonce un prix de vente du convoi unitaire à 1,2 millions de francs (contre 2,5 millions pour certains tramways de capacités équivalentes en termes de passagers embarqués). Et les premiers clients sont déjà connus: les entreprises en charge des transports en commun de Ekaterinbourg, Omsk et Moscou. Le Russia One devrait y circuler entre 2016 et 2017, après de premiers essais sur rails prévus en février 2015.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."