Bilan

Trois Genevois marient Instagram avec le commerce en ligne

Sous le radar depuis deux ans, Stylr a réussi à établir une passerelle entre les produits apparaissant sur les images du réseau social Instagram et les sites de vente en ligne des marques.

Le site facilite la monétisation des marques associées aux looks publiés sur Instagram.

Crédits: DR

Elle s’appelle Soraya Bakhtiar. A l'image de la Vaudoise Kristina Bazan et de la Française Garance Doré, cette Genevoise devient une de ces blogeuses de mode que les marques s’arrachent et qui communiquent avec leurs milliers (voire millions) de followers via les réseaux sociaux, au premier rang desquels Instagram. Avec sa priorité à l’image, l'application fait un carton, surtout parmi la jeunesse à fort pouvoir d’achat, selon une étude du Pew research Center.

C’est donc le lieu idéal pour communiquer sur la mode. Trois entrepreneurs genevois ont eu l'idée de créer Stylr.com afin de mettre en relation ces flux et les catalogues commerciaux en ligne des marques. Ainsi, quand il ou elle voit un vêtement ou un accessoire qui lui plaît, l’internaute n’a qu’un clic à faire pour l’acheter.

Publicitaire dans le cas de Reza Moghimi, financiers de profession dans celui de Laurent Dusonchet et Ramzi Wakim - ils ont fondé Avangard Advisory, un multi family office qui représente entre autres le propriétaire saoudien de l’hôtel de Crillon - les trois entrepreneurs ont d’abord eu l’idée de créer une place de marché pour les boutiques de marques il y a deux ans.

Comme ils ne trouvaient pas de développeurs informatiques à Genève, ils ont ouvert une antenne à Berlin. Le concept de départ évolue dès lors vers l’utilisation d’Instagram où les photos font apparaître beaucoup de vêtements qui sont de plus en plus souvent tagués par ceux qui les postent. En particulier quand il s’agit de blogueuses de mode... mais plus seulement. «Aujourd’hui, la mode ne vient plus de la rue mais d’Instagram, explique Reza Moghimi. C’est là que vous voyez les associations de vêtements et d’accessoires les plus créatives, et la provenance des idées.»

Le look est multimarque

Stylr.com, qui a jusqu’à présent évolué sous le radar (attirant environ 10 000 visiteurs uniques par mois), a donc commencé par marier les flux Instagram où apparaissent les marques avec les sites marchands des marques elles-mêmes.

D’Agent Provocateur à Zadig & Voltaire, elle en a déjà convaincu une cinquantaine d’être partenaires. «Notre plateforme évolue actuellement afin de devenir multi-links, soit de pouvoir diriger l’internaute aussi bien vers les chaussures d’une grande marque que vers une robe d’un autre spécialiste du prêt-à-porter, poursuit Reza Moghimi. Parce que c’est souvent l’association de vêtements et d’accessoires multimarques sur l’image qui séduit les internautes. Nous tentons en parallèle d’élargir toujours plus notre catalogue. »

Pour ce faire, l’entreprise de huit personnes entre Genève et Berlin cherche actuellement à effectuer un premier tour de financement de 500 000 à 750 000 francs.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."