Bilan

Tous les designs imaginés pour l'iWatch

Annoncée depuis de longs mois, la smartwatch d'Apple a été présentée mardi 8 septembre. Dès les premières rumeurs, les designers avaient imaginé à quoi pourrait ressembler l'iWatch.
  • L'AppleWatch a été dévoilée à Cupertino dans le cadre de la keynote menée par Tim Cook.

    Crédits: Image: Apple
  • Pour Apple, il est l'heure de dévoiler son iWatch.

    Crédits: Image: Rita Qian/AFP
  • L'iWatch selon les designers de Dogday.

    Crédits: Image: Dogday Design
  • l'iWatch selon Antonio de Rosa.

    Crédits: Image: Antonio de Rosa
  • L'iWatch selon Fuse Chicken.

    Crédits: Image: Fuse Chicken
  • L'iWatch selon des aficionados anonymes.

    Crédits: Image: DR
  • Certains imaginent une iWatch avec un stylet pour compenser avec la taille réduite de l'écran-cadran.

    Crédits: Image: DR
  • L'iWatch selon Ciccaresedesign, pour qui la smartwatch d'Apple prendra des allures de bijou.

    Crédits: Image: Ciccaresedesign
  • Certains fans imaginent une iWatch très carrée, reprenant de nombreux codes des dernières générations de l'iPhone.

    Crédits: Image: DR
  • Tandis que d'autres comme Ciccaresedesign voient l'iWatch comme une montre plus ronde.

    Crédits: Image: Ciccaresedesign
  • Pour certains, Apple va jouer sur la transparence et les matériaux afin de positionner sa smartwatch dans le segment haut de gamme.

    Crédits: Image: Cultofmac.com
  • De nombreux designers tablent sur un positionnement luxe, comme Martin Hajek pour Mac User.

    Crédits: Image: Martin Hajek/Mac User
  • Pour d'autres comme Chris Smith pour Fuse Chicken, l'iWatch restera avant tout un objet technologique et gardera donc les codes esthétiques de cette catégorie.

    Crédits: Image: Chris Smith
  • Loin de l'univers luxe, Martin Hajek a imaginé un modèle d'iWatch inspiré par l'iPhone 5c et ses couleurs.

    Crédits: Image: Martin Hajek/Mac User
  • L'un des concepts les plus extravagants vient de Ciccaresedesign qui a imaginé un modèle à grand écran qui trancherait avec les montres au poignet en occupant tout le revers de la main.

    Crédits: Image: Ciccaresedesign
  • D'autres envisagent un écran large couplé à un bracelet assez fin.

    Crédits: Image: ConceptsiPhone
  • Au contraire du bracelet fin, certains designers ont imaginé un bracelet très large, calqué sur la taille de l'écran.

    Crédits: Image: DR
  • Certains ont imaginé un bracelet sur lequel l'iPod Nano pourrait se clipser pour devenir une montre connectée.

    Crédits: Image: LunaTek

Et voilà un suspense long de plusieurs années enfin envolé. A l'occasion de la keynote du 8 septembre, Tim Cook et son équipe ont levé le voile sur la smartwatch d'Apple: AppleWatch est officiellement née à Cupertino quelques minutes après l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus.

 «9.9.2014 Wish we could say more» («9 septembre 2014 Nous aimerions pouvoir en dire davantage»): une fois de plus, Apple avait lancé une invitation sybilline pour sa grand-messe. A l'instar de ce que la marque à la pomme a toujours pratiqué depuis le retour de Steve Jobs aux commandes dans les années 1990. Et comme toujours, les rumeurs comblaient le vide laissé par un message officiel aussi mystérieux.

Si tout le monde s'accordait à dire que Tim Cook devait présenter l'iPhone 6 avec ses différents modèles et ses innovations, une rumeur persistante et qui avait pris de l'ampleur cet été voulait que cette keynote marque aussi le lancement de la montre connectée d'Apple, attendue depuis de longs mois désormais. Et la rumeur est donc devenue réalité.

Date, fonctionnalités et design

Débauchages dans l'industrie horlogère suisse, dépôt de patentes sur des noms, fuites chez des spécialistes, blogueurs et analystes: un faisceau d'indices donne corps à la rumeur. Et, alors que Samsung avait déjà dévoilé et commercialisé deux générations de sa smartwatch Galaxy Gear depuis un an, Apple était sous pression. Un nouveau report aurait pu acter le retard de la firme de Cupertino face à sa concurrence, et en particulier face à son principal challenger coréen. Finalement, il n'en est rien.

Qu'Apple travaille sur une montre connectée ne faisait plus aucun doute. Les responsables du groupe eux-mêmes avaient confié leurs ambitions, dont celle de concurrencer les montres traditionnelles de l'horlogerie suisse. Restaient trois questions majeures: la date de présentation (et celle de commercialisation), les fonctionnalités, et le design.

Les dernières rumeurs se sont donc vérifiées avec la date de présentation de ce mardi 9 septembre et la commercialisation d'ici les fêtes de fin d'année. Concernant les fonctionnalités, deux directions majeures semblaient suivies par Apple selon les aficionados de la marque: des capteurs pour l'état de santé du porteur, et surtout un moyen de paiement (grâce à une puce NFC). Deux choix confirmés par Tim Cook, le système de paiement ApplePay étant disponible sur l'AppleWatch.

Du gadget technologique à l'objet iconique

Restait la question du design. Pour de nombreux observateurs, Apple est le seul acteur capable de faire d'un gadget technologique un véritable objet iconique que de nombreuses personnes à travers le monde voudront porter et utiliser. Après avoir révolutionné les micro-ordinateurs, les lecteurs MP3, les smartphones et les tablettes, le groupe créé par Steve Jobs et Steve Wozniak pourrait faire de même avec les montres (un ou plusieurs modèles?).

Depuis des mois, les designers imaginaient ce que pouvait donner cet objet. Cadran circulaire ou carré, bracelet souple ou rigide, épaisseur, matériaux, lignes: le mystère qui plane autour de cet objet a permis de voir émerger des dizaines d'esquisses issues de rumeurs ou totalement libres. Pour découvrir ces multiples créations, la galerie ci-dessus fait le point. Et commence par l'AppleWatch telle que dévoilée par Tim Cook.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."