Bilan

Sunrise: le patron réclame un engagement politique pour la 5G

Le CEO de Sunrise a estimé qu'avec la politique, la branche a échoué à contredire les fausses informations sur la 5G.

La Confédération a vendu les fréquences de 5G à Sunrise, Swisscom et Salt pour 380 millions de francs.

Crédits: Keystone

Le directeur général de Sunrise, Olaf Swantee s'estime abandonné par la politique suisse. Il aurait souhaité des signaux plus clairs contre les fausses informations sur la nouvelle technologie de la 5G au niveau fédéral, a-t-il déclaré dans une interview publiée par la SonntagsZeitung.

Le CEO de Sunrise a estimé qu'avec la politique, la branche a échoué à contredire les fausses informations sur la 5G. La Confédération a vendu les fréquences de 5G à Sunrise, Swisscom et Salt pour 380 millions de francs. On aurait pu s'attendre à ce que l'Etat, autorité indépendante et crédible, fasse plus contre les fausses informations sur cette technologie.

M. Swantee a aussi parlé du projet d'achat d'UPC Suisse et défendu l'augmentation de capital prévue pour financer cette opération. Du point de vue de l'entreprise, la structure financière du projet est la bonne, selon lui. Mais ce ne serait pas une bonne idée que le propriétaire d'UPC Liberty Global devienne actionnaire de Sunrise dans le cadre de cette augmentation de capital.

UPC Suisse et Freenet

Quant à savoir si l'assemblée générale extraordinaire de cet automne pourrait voir l'actionnaire Freenet rejeter l'augmentation de capital, le patron de Sunrise a botté en touche. "Je pense qu'ils ne dévoileront pas leur décision aussi longtemps que possible", a-t-il dit.

Freenet a contesté la solution consistant à financer le rachat d'UPC Suisse avec une augmentation de capital. Mais Freenet n'est pas le seul actionnaire de Sunrise, a souligné M. Swantee qui a ajouté que le conseil d'administration travaille pour l'ensemble des actionnaires.

En cas de non à l'augmentation de capital, le patron de Sunrise a relevé que la reprise d'UPC Suisse ne pourra pas être réalisée. Il est clair aussi qu'à lui seul, Freenet ne peut pas faire capoter l'affaire. "Il faut une majorité" a souligné M. Swantee.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."