Bilan

SSR: déficit de 22,2 millions de francs en 2019

Comme prévu, la SSR a bouclé l'exercice 2019 sur une perte de 22,2 millions de francs en raison des coûts de restructuration de l'entreprise, du plafonnement de la redevance média et du recul des recettes publicitaires. Elle a toutefois fortement réduit ses coûts.

En 2018, l'entreprise avait lancé un plan de réforme et de réinvestissement à hauteur de 100 millions.

Crédits: Keystone

En 2018, les comptes présentaient un résultat positif de 6,8 millions. Mais en 2019, la quote-part de la redevance média de la SSR, plafonnée à 1,2 milliard de francs, a rapporté 50 millions de moins au budget, indiqué mercredi la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR). Après prise en compte de la TVA, l'entreprise a réalisé 1,18 milliard de recettes issues de la redevance.

De leur côté, les recettes publicitaires ont reculé de 23,1 millions à 178,9 millions. La consommation à la carte n'est pas favorable à la diffusion linéaire de la publicité, note la SSR. Or les budgets publicitaires ont de plus en plus tendance à être transférés de la télévision aux plateforme digitales internationales.

Baisse des charges


Le nouveau contexte publicitaire a poussé l'entreprise à lancer en 2018 un plan de réforme et de réinvestissement à hauteur de 100 millions, rappelle-t-elle. Compte tenu du recul des recettes publicitaires, cet objectif d'économie a été augmenté à 150 millions en automne dernier.

Les coûts d'exploitation ont été réduits de 60 millions grâce à des mesures dans toutes les unités de l'entreprise, en particulier dans les domaines de la distribution, de la technique et de l'immobilier. Cette réduction est aussi due à une économie de 8,4 millions sur la non augmentation générale des salaires. En outre, 74 postes à temps plein ont supprimés grâce à des fluctuations naturelles pour la plupart.

Les coûts de restructuration de l'entreprise se sont élevés à 36,2 millions en 2019. La transformation se poursuit en 2020, écrit la SSR, précisant devoir «s'adapter en permanence à l'évolution des conditions du marché et aux nouvelles habitudes de consommation média, tout en respectant un cadre financier de plus en plus serré». S'y ajouteront les conséquences économiques de la crise du coronavirus.

Programmes et productions


Du côté des programmes, la SSR considère 2019 comme une année riche, avec de grandes opérations, comme la couverture des élections fédérales 2019, la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres à Zoug, la Fête des vignerons à Vevey, notamment. Elle a aussi produit une nouvelle saison de «Wilder» et de «Quartier des banques» et a coproduit les séries «Frieden» et «Helvetica» ainsi que plusieurs films.

L'an passé, la SSR a renouvelé le Pacte de l'audiovisuel, qui vise à promouvoir la production cinématographique suisse et multiplié les coopérations avec des entreprises de média privées. Elle indique encore avoir développé le projet Campus, en Suisse romande ainsi que l'intégration du tpc à SRF et des services centraux à SwissTXT, au 1er janvier 2020.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."