Bilan

Sony va produire des "yeux électroniques" pour automobiles autonomes

Les capteurs de la firme japonaise auront une sensibilité dix fois supérieure à celle des caméras de véhicules actuelles, et seront capables de percevoir des obstacles de nuit comme de jour.

Les capteurs d'images tels que ceux développés par Sony seront des composants-clefs des automobiles de demain, des "smart cars" capables de rouler de façon autonome. Ici, le prototype par Google de la voiture à conduire autonome.

Crédits: DR

Le géant japonais de l'électronique Sony, spécialiste des capteurs d'images, s'apprête à produire en série des spécimens spécialement conçus pour devenir les "yeux" de voitures à conduite autonome, a affirmé vendredi en une le quotidien économique Nikkei.

La fabrication de ces capteurs optimisés pour ce type d'application devrait débuter dans la deuxième partie de 2015 dans l'usine d'une filiale de Sony à Kumamoto (sud-ouest), pour qu'ils soient installés l'année suivante sur des véhicules de grands constructeurs.

D'après le journal, Sony a développé des capteurs de sensibilité dix fois supérieure à celle des modèles actuellement employés comme caméras de véhicules, de sorte qu'ils seront capables de percevoir précisément des obstacles de nuit comme de jour.

A raison de 6 exemplaires par voiture, les capteurs d'images seront des composants-clefs des automobiles de demain, des "smart cars" capables de rouler de façon autonome, même s'il y aura toujours une personne à la place du conducteur, tout comme un avion peut être mis en mode "pilote automatique" pour alléger la tâche du commandant de bord.

Le développement de tels véhicules intelligents est une chance pour les Japonais, champions de l'automobile et de l'électronique, notamment des systèmes de radionavigation et des composants (capteurs, microcontrôleurs, etc.).

Selon le Nikkei, même si des entreprises américaines sont déjà sur les rangs, Sony vise une part de marché mondiale de 50% sur ce type de capteurs visuels.

Les investisseurs à la Bourse de Tokyo, toujours très influencés par ce que raconte le Nikkei, ont apprécié cette information: le titre Sony, déjà dopé par les solides ventes de la console de jeu vidéo de salon PlayStation 4 (PS4) et la faiblesse du yen, a encore gagné 2,12% à 1.874 yens vendredi.

Comparé à son "éternel rival" et compatriote Panasonic, Sony a plus de mal à se remettre des années de crise financière (2008/2009) et des dégâts provoqués par l'accentuation de la concurrence asiatique.

Or, si Panasonic s'en tire mieux, c'est qu'il s'est tourné plus vite vers des secteurs porteurs comme les automobiles pour lesquelles il fournit nombre de composants et systèmes électroniques.

Le marché voit donc d'un bon oeil le fait que Sony ne laisse pas passer cette chance alors qu'il domine déjà le marché des capteurs pour smartphones.

Sony a d'ailleurs annoncé à la fin du mois dernier qu'il allait encore dépenser 35 milliards de yens (255 millions d'euros) pour élever ses capacités de production de capteurs d'images CMOS destinés à équiper des appareils nomades, afin de consolider sa position de tête.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."