Bilan

Santé digitale: vive l’analyse et l’esprit critique

Une quarantaine d’experts se sont réunis afin d’identifier les compétences de base en santé digitale qui devraient être intrégrées dans le cursus des étudiants en bachelor.

Crédits: Dr

Santé  Pour faire face à l’évolution rapide de la digitalisation et son impact sur les pratiques professionnelles dans les milieux de la santé, la Haute Ecole de santé de Genève (HEdS-Genève) a organisé sa première Open Situation Room (OSR). Elle a réuni un groupe de 40 experts émanant du monde de la santé, de l’ingénierie, de l’enseignement et du digital afin de mener une réflexion sur les compétences de base en santé digitale à intégrer dans la formation des étudiants de niveau bachelor des filières nutrition et diététique, physiothérapie, sage-femme, soins infirmiers et technique en radiologie médicale de Genève.

Parmi les différents thèmes évoqués, deux notions primordiales sont ressorties: les étudiants en santé devront d’une part, pouvoir comprendre, analyser et traiter les données et, d’autre part, faire preuve d’esprit critique et d’analyse ainsi que de flexibilité. Il a également été mis en avant l’importance de l’intelligence collective interdisciplinaire (par exemple, entre l’ingénierie et la santé) en créant des espaces de réflexion tels que des openlabs, des workshops, etc.


(Crédits: Dr)

Le niveau de formation s’améliore

Statistiques  Au cours des dix-huit dernières années, le niveau de formation de la population âgée entre 25 et 64 ans s’est nettement amélioré. La part des personnes qui ont fréquenté les hautes écoles a presque triplé depuis 2000. Tant les ressortissants suisses que les habitants d’origine étrangère ont contribué à ce phénomène. Celui-ci profite à l’ensemble des secteurs économiques. Dans un contexte caractérisé par l’obligation pour les entreprises helvétiques d’axer leur développement sur des activités à haute valeur ajoutée, la formation de leurs collaborateurs constitue un atout décisif. Les collectivités publiques consacrent environ 37 milliards de francs à l’éducation, soit quelque 5,5% du produit intérieur brut de la Suisse.


(Crédits: Dr)

Mieux maîtriser la gestion de patrimoine

Formation continue  Active dans la formation professionnelle et continue, la société française Cegos a développé une gamme de formations «Gestion du patrimoine». Elle offre, par exemple, trois jours pour apprendre «Les fondamentaux de la gestion de patrimoine – Maîtriser les techniques juridiques, fiscales et la méthodologie de diagnostic» (du 17 au 19 avril ou du 11 au 13 juin)  ou, pour les plus avancés, deux jours de «Perfectionnement à la fiscalité du patrimoine» (3 et 4 juin 2019). Dispensés à Paris, ces cours s’adressent à tout managerou tout collaborateur gestionnaire de patrimoine, chargé de clientèle ou toute autre personne souhaitant maîtriser la fiscalité du patrimoine: détention, plus-value et transmission.

Infos: cegos.fr

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."