Bilan

Richard Branson veut concurrencer Tesla avec une auto électrique

Après le duel spatial SpaceX-Virgin Galactic, Richard Branson et Elon Musk pourraient se retrouver en concurrence dans le domaine de l'automobile électrique: le milliardaire britannique veut lancer une voiture électrique premium.
  • Richard Branson veut se lancer dans le domaine de l'automobile électrique premium.

    Crédits: Image: DR
  • En s'attaquant à ce marché de l'auto électrique, Richard Branson se retrouverait en concurrence frontale avec Elon Musk, patron de Tesla Motors.

    Crédits: Image: DR
  • Le Model S est actuellement le seul modèle de berline haut de gamme électrique produit en série.

    Crédits: Image: AFP

Elon Musk est régulièrement comparé à Steve Jobs: succès dans les domaines technologiques, personnalité relativement secrète, communication maîtrisée. Cependant, à l'exception de Pixar, Steve Jobs a été l'homme d'une seule entreprise, Apple, qu'il a créée, développée et menée au firmament en plusieurs décennies. Elon Musk est davantage un touche-à-tout qui a débuté dans le secteur tech (Zip2 puis PayPal), avant de se passionner pour l'automobile électrique (Tesla Motors) et l'aérospatiale (SpaceX), sans négliger d'autres projets (Hyperlopp, SolarCity). Pour trouver un autre entrepreneur aussi divers, il faut peut-être regarder dans la génération précédente avec Richard Branson, qui a débuté dans l'industrie musicale (Virgin Music), avant de se lancer dans le commerce des biens culturels (Virgin Megastores), puis le transport aérien (Virgin Atlantic), l'aérospatiale (Virgin Galactic), le sport automobile (Virgin Racing), sans négliger des projets personnels (philanthropie, projets sportifs,...).

Mais ces deux entrepreneurs de haut vol pourraient prochainement se retrouver en double concurrence. Déjà rivaux dans le domaine spatial avec le duel SpaceX contre Virgin Galactic, c'est le secteur automobile qui pourrait voir émerger un nouvel affrontement. Et ce d'autant plus que le CEO du groupe Virgin envisage de se lancer dans un secteur où Elon Musk, avec Tesla Motors, est actuellement seul en lice: l'automobile électrique premium.

Un positionnement cohérent avec le label Virgin

C'est CNN qui a levé le voile sur ce nouveau projet avec la confidence du patron britannique: «Nous avons des équipes qui y travaillent», a-t-il concédé à la journaliste qui l'interrogeait sur un projet dans l'industrie automobile. Pour un tel passionné de sports mécaniques, la nouvelle n'a rien de réellement surprenant: Richard Branson participe déjà en tant que pilote au championnat de Formule E (les Formule 1 électriques, dont un modèle a roulé récemment au centre de Genève).

Se lancer sur le créneau d'un véhicule innovant correspondant également aux préoccupations de Richard Branson: après avoir été le premier à traverser l'Atlantique en ballon, il a soutenu divers projets de records et d'expériences dans le domaine des transports écologiques. Et parmi ses engagements philanthropiques, plusieurs portent sur des mesures en faveur du climat et de la protection de la planète.

Le positionnement premium est également dans la droite ligne de l'offre Virgin traditionnelle: alors que les low cost apparaissaient dans le transport aérien à l'époque où le milliardaire britannique est arrivé dans le secteur, Richard Branson a toujours refusé de faire de Virgin Atlantic une compagnie à bas coûts. Et six ans après les premiers vols, il lançait une classe Premium Economy afin de développer ce segment aux portes du haut-de-gamme, suivie en 2003 par l'Upper Class Suite (classe business avec sièges-lits), puis un lounge à Heathrow (2006) et une nouvelle classe business (2012).

De la voiture de course au véhicule grand public

Les projets concernant le développement et la commercialisation d'une automobile électrique premium en série ont été révélés par Richard Branson dans le cadre d'une rencontre avec la journaliste de CNN Rachel Crane qui a rendu visite au patron de l'écurie Virgin sur un circuit à Miami. Et c'est là qu'il a évoqué le fait qu'«avec Tesla on a vu que la voiture électrique peut être sexy».

Et pour lui, la compétition de bolides électriques peut permettre de développer des compétences et des technologies utilisables par la suite dans l'industrie. «Nous devrions nous servir de Virgin Racing Engineering pour développer une automobile en série, mais il faudra qu'elle sorte du lot», avertit-il. «C'est votre point de départ, et de là vous créez des voitures pour tout le monde autour de 25 à 30'000$», va même jusqu'à dire Richard Branson. Ce prix serait donc moitié moindre que celui de la Model S de Tesla, mais assez comparable à la gamme de prix envisagée pour le modèle d'entrée de gamme souvent évoqué pour 2017/2018. Richard Branson pourrait donc directement aller vers cette gamme pour se positionner sur un marché moins restreint que celui sur lequel Elon Musk s'est lancé avec Tesla, d'abord avec le Roadster puis avec les Model S et X.

Immédiatement, de nombreux observateurs ont prédit un duel frontal entre Branson et Musk, avec deux entrepreneurs qui ont réussi à surmonter quelques échecs pour que le grand public ne retienne que leurs succès.

«»

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."