Bilan

Quatre startup romandes parmi les dix meilleures de Suisse

Le classement 2013 des 100 meilleures startup suisses a été dévoilé mercredi lors d’une cérémonie au Härterei Club de Zurich. Quatre sociétés romandes figurent dans le top dix.
Troisième au Top 100 des meilleures startup suisses, la romande Abionic développe un nouvel outil de diagnostic biomédical.

Une machine pour faire des tortillas, un nouveau mode de culture pour les salades ou encore des chaussures de ski ultra-confortables. Voici quelques-unes des innovations présentées mercredi soir à Zurich, lors de la cérémonie TOP 100 SECA (Swiss Private Equity & Corporate Finance Association).

Le classement a été réalisé en collaboration avec l’IFJ (Institut für Jungunternehmen), l’Handelszeitung et le journaliste Claus Niedermann. Chaque année, un jury composé de 100 personnes, principalement des investisseurs, dresse la liste des 100 meilleures startup suisses. Cette année, la sélection portait sur près de 150'000 sociétés. HouseTrip est la grande gagnante pour la deuxième année consécutive. La startup, d’origine lausannoise, a mis au point un site internet qui organise la location de logements entre particuliers.

Quatre jeunes pousses romandes figurent dans le top dix: Abionic, classée troisième, L.E.S.S au quatrième rang, Bcomp qui est sixième et Kandou Bus, à la neuvième place. Abionic développe un nouvel outil de diagnostic biomédical permettant de fournir rapidement les profils allergiques des patients aux médecins. De son côté, L.E.S.S, fondée en 2012, a créé une fibre nanostructurée pour réduire la consommation des écrans LCD et tablettes d’ordinateur.

Bcomp est spécialisée dans les matériaux composites à base de fibres naturelles, tandis que Kandou Bus a pour objectif de réduire la consommation électrique mondiale des ordinateurs, en permettant aux processeurs de communiquer avec leurs périphériques (mémoires, imprimantes, écrans) de manière plus rapide et moins énergivore.

41 entreprises romandes

«Le fait d’avoir été sélectionné pour la seconde année consécutive comme étant la meilleure startup medtech en Suisse s’impose comme une grande reconnaissance du potentiel de notre entreprise», s’enthousiasme Nicolas Durand, directeur d’Abionic. Lancée en 2010, la start-up compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs et vient de finaliser un premier tour de financement de 3,5 millions de francs. Son but est de révolutionner le diagnostic d’allergies à l’aide de l’abioSCOPE, une nouvelle plateforme qui mesure le profil allergique des patients de manière très rapide et peu onéreuse. Plus besoin d’envoyer des échantillons de sang aux laboratoires et d’attendre une semaine pour obtenir les résultats.

«Notre appareil est en phase de tests cliniques chez les médecins, explique Nicolas Durand. Nous somme actuellement à la recherche de 10 millions de francs pour financer les efforts de vente. La commercialisation européenne est prévue pour l’année prochaine.»

Avec 45 entreprises zurichoises et 27 vaudoises, les deux cantons ont largement dominé le classement du top 100 cette année. Quarante et une entreprises romandes en faisaient partie, dont trois neuchâteloises et trois genevoises. Dans le ranking, le domaine des technologies médicales reste le mieux représenté avec 18 startup, suivi des technologies cleantech (15 entreprises). Internet ferme la marche avec six sociétés seulement.

Leila Ueberschlag

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."