Bilan

Quatre applis pour les amateurs de vin

Apprécier un bon flacon est une histoire de goût, d’émotion, mais surtout de partage. Justement, via les smartphones, des communautés de passionnés se créent autour du vin.

Crédits: Unsplash/Helena Lopez

Pas facile de choisir la bouteille idéale qui sublimera un plat ou une soirée. A moins de pouvoir se reposer sur un oncle vigneron ou sur un caviste fidèle qui saura prendre soin de ne pas nous ruiner, il est aujourd’hui possible de consulter l’avis de millions d’amateurs. Grâce aux applications, des communautés se créent, des producteurs vendent en direct, la gestion de cave se simplifie et le savoir autour du vin se démocratise. Sélection de nos quatre offres préférées.


Quatre applis à adopter sans faire un pli

1 milliard d’étiquettes scannées

(Crédits: Dr)

Vivino Appli historique, star mondiale du genre, Vivino réunit une communauté de plus de 42 millions d’utilisateurs dans le monde. Clé du succès de l’application depuis plusieurs années, une simple photographie de l’étiquette d’une bouteille permet d’accéder à sa fiche technique, comprenant notamment une note moyenne donnée par les utilisateurs, des commentaires et avis, les caractéristiques du produit, sa disponibilité et son prix en temps réel.

L’appli permet de gérer sa propre cave et de déterminer quelle bouteille ouvrir en fonction du mets cuisiné. Un aide-mémoire (section «notes») retrace l’historique personnel de chacun, avec les avis donnés et les vins plus particulièrement appréciés. La boutique en ligne permet de passer à l’achat, sur la base de conseils personnalisés.

Avantage essentiel, Vivino offre la vinothèque la plus complète avec près de 12 millions de références identifiées et affiche 1 milliard d’étiquettes scannées depuis son lancement. Une expérience inégalée, même si l’appli se trompe encore parfois en identifiant la bouteille, jusqu’à confondre un blanc avec un rouge.

Disponible sur Google Play et Apple Store


Les vins suisses à l’honneur

(Crédits: Dr)

Vinilink Lancée en septembre, Vinilink est la dernière-née des applications suisses consacrées aux vins. Pensée comme une bibliothèque du patrimoine vinicole helvétique, elle recense déjà plus 1600 vins suisses en provenance de 100 producteurs et vise à atteindre rapidement 500 pro-ducteurs pour 5000 références.

Conçue comme un réseau social, Vinilink prend le pari que les amateurs se baseront plus volontiers sur l’avis de leur entourage pour choisir leur breuvage. Sur un modèle «TripAdvisor», les gens testent et évaluent. Le site calcule ensuite une note moyenne et indique le nombre d’avis recensés. On peut rechercher un vin pour une occasion précise grâce à de nombreux filtres. L’acheteur peut ensuite directement commander en ligne au vigneron. Garantie d’indépendance, le site ne prend pas de commission sur les ventes et présente de manière équitable tous les produits proposés.

Voulue vitrine de la production suisse, Vinilink met chaque semaine en avant un vin local. L’app recense aussi les différents événements liés aux vins suisses (cave ouverte, salon des vins...), avec dates et descriptions.

Disponible sur Apple Store, elle est attendue sur Google Play courant octobre


Apprendre de façon ludique

(Crédits: Dr)

Abacchus Comment le rosé est-il fabriqué? En quoi consiste la chaptalisation? L’application Abacchus propose une mine d’informations sur le vin. Là où l’application est maligne, c’est qu’elle diffuse son savoir via un quiz ludique. Vous connaissez la réponse? Question suivante! Vous vous êtes trompé! Abacchus donne accès à une fiche explicative détaillée, souvent passionnante. De quoi devenir expert sans faire d’effort. Et pour ceux qui préfèrent la pratique à la théorie, Abacchus commercialise des coffrets dégustation par thème.

La base de données de l’appli compte 72 fiches savoir, 463 cépages, 2328 régions viticoles, 2500 producteurs et 5498 accords mets-vin. Les éléments les plus intéressants (vin, producteur, coups de cœur, événements...) peuvent être conservés sur des listes. Celles-ci se partagent facilement avec les amis, qu’il s’agisse de leur transmettre une wine list ou d’importer une des leurs.

L’application permet aussi de dénicher des cavistes et des producteurs. Une fonction très peu utile malheureusement, car les références sont presque toutes situées en France.

Disponible sur Apple Store et Google Play


Gérer sa cave comme un pro

(Crédits: Dr)

Ploc Développée à Arras, dans les Hauts-de-France, Ploc se veut l’application des «épicuviens». Son design clair et agréable permet de gérer sa cave très facilement et d’échanger avec une communauté de passionnés.

Dessiner sa cave prend quelques minutes, grâce à un assistant de création. Paramétrer ses rangées, le sens du stockage des bouteilles... Tout est modulable. Il s’agit ensuite, via «l’observintoi.re», de trouver les fiches des vins stockés ou dégustés, ou, si elles n’existent pas, de saisir les informations manuellement dans une fiche vin vierge. On regrettera, une fois encore, le peu de références en Suisse. Les utilisateurs ayant déjà commencé à lister leurs flacons sur Vivino, Open Cellar, Cellar Tracker ou en fichier Excel peuvent les importer directement.

Un fil d’actualité retrace les dernières actions, ouvertures ou achats de bouteilles. Des fiches dégustation, rapides ou complètes, permettent d’immortaliser les émotions ressenties et d’insérer des photos.

Le petit plus: des graphiques détaillent l’estimation de la cave, le nombre de dégustations, la répartition des couleurs de vin...

Disponible sur Apple Store et Google Play

Joan Plancade
Joan Plancade

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste économique et d’investigation pour Bilan, observateur critique de la scène tech suisse et internationale, Joan Plancade s’intéresse aux tendances de fonds qui redessinent l’économie et la société. Parmi les premiers journalistes romands à écrire sur la blockchain -Ethereum en particulier- ses sujets de prédilection portent en outre sur l'impact de la digitalisation, les enjeux de la transition énergétique et le marché du travail.

Du même auteur:

Les sociétés de conseil rivalisent avec l’IMD
Comment la sécurité se déploie aux frontières entre la France et la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."