Bilan

Procter & Gamble puise des idées à l’université

A la recherche d’une stratégie marketing innovante, la multinationale a profité d’une séance de brainstorming avec des étudiants lausannois. Un événement gagnant-gagnant qui peut déboucher sur un stage.
  • Anne-Catherine Graf, de P&G (à gauche), auprès des étudiants.

    Crédits: Dr
  • Jean-François Beausoleil

    Crédits: Dr

C’est une première. La dynamique association d’étudiants Start d’HEC Lausanne et de l’EPFL a invité une entreprise, Procter & Gamble, dans le cadre d’un événement «brainstorming». Une trentaine d’étudiants ont été mis à contribution.

«L’objectif était de mettre en place une stratégie marketing innovante et réalisable pour les produits de beauté d’une marque, basée sur les nouvelles technologies et les réseaux sociaux», explique Alessandra Volterra, étudiante et coorganisatrice de l’événement.

«La marque est exclusivement féminine et n’est pas vendue en Suisse. L’intérêt n’est donc pas de faire de la publicité auprès des étudiants. Nous attendions d’eux qu’ils apportent une plus-value à la problématique exposée», précise Anne-Catherine Graf, digital manager au département hair care chez Procter & Gamble à Genève

Pour ce faire, les étudiants ont tout d’abord assisté à une présentation sur la marque, ainsi que sur les techniques de brainstorming. S’en sont suivies quatre heures de tempête cérébrale en groupes. La deuxième étape a consisté à trier et sélectionner les nombreuses idées exprimées. 

«Il était particulièrement intéressant de faire l’exercice avec des étudiants de l’EPFL, qui n’avaient jamais fait de marketing», raconte Tyler Kleinbauer qui suit, lui, une filière HEC.

Des suggestions pertinentes

Au cours de sa présentation, l’équipe gagnante a notamment proposé la mise en place d’un club qui vit sur les réseaux sociaux. Selfies avec les produits à poster ou encore système de collecte de points de fidélité à faire valoir sur la toile, «les étudiants ont su proposer des idées pertinentes et réalistes», se réjouit Anne-Catherine Graf. 

Les résultats ont donc été partagés à l’interne chez Procter & Gamble et semblent également avoir inspiré d’autres marques du groupe.

Organisateurs de l’événement, Alessandra Volterra et Adrian Troemel ont pu proposer à l’équipe gagnante une visite des bureaux genevois de Procter & Gamble. Au programme, repas et échanges avec des collaborateurs de l’entreprise, anciens d’HEC Lausanne. 

Du côté d’Anne-Catherine Graf, «c’est également l’occasion de rencontrer des étudiants proactifs et dotés d’un potentiel intéressant pour rejoindre nos équipes». 

Yves Smadja

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."