Bilan

Peter Brabeck participe à la levée de 20 millions d’Abionic

Signe du changement d’échelle de l’écosystème high-tech romand, la taille du nouveau financement d’Abionic récompense le parcours sans faute d’une start-up vaudoise.

Le dispositif de tests diagnostics ultra-rapides du spin-off de l'EPFL Abionic voit son potentiel reconnu par de plus en plus d'investisseurs. 

Crédits: DR

Développeur de solutions de diagnostic rapide basées sur les nanotechnologies, la startup suisse Abionic, vient tout juste de clôturer un nouveau tour de financement (série C) de 20 millions francs.

Lire aussi: De la science au produit, les succès d’un couple

Le round de financement a été mené par Pierangelo Bottinelli, président de Symphony International et incluant Philippe Glatz (président de deux hôpitaux privés) ainsi que le président de Nestlé, Peter Brabeck-Letmathe, le co-fondateur et PDG du Google russe (Yandex) Arkady Volozh ainsi que Jean-Bernard et Nelson Dumas (propriétaires de Dumas Construction). La plateforme de financement participatif pour business angels Investiere et la Banque Cantonale de Zürich, dont c’est à notre connaissance la première incursion vaudoise, sont aussi parmi les investisseurs.

Prévenir les septicémies

Fondée en 2009 avec Iwan Märki et Theo Lasser, professeur au Laboratoire d’optique biomédicale de l’EPFL, l’idée d’Abionic est venue à Nicolas Durand suite à la découverte lors de sa thèse au laboratoire des microsystèmes qu’un dispositif encapsulant des fluides ramenés à des nanolitres (milliardième de litre) accélère considérablement le temps d’un diagnostic.

Abionic a exploité depuis tous les outils développés ces dernières années pour transférer une technologie de l’académie vers l’économie suisse: bourse Innogrant de l’EPFL, prêts du Fond pour l’Innovation Technologique et pas moins de 13 premières places dans des concours de start-up, soit un total de 500'000 francs auxquels se sont ajoutés depuis lors les fonds levés auprès de capital-risqueurs et de business angels.

Elargir le portefeuille de tests in vitro

Selon l’entreprise, ce financement servira principalement à élargir son portefeuille de tests in vitro pour les soins intensifs et les soins d'urgence. De plus, la société lance une étude d'impact de son test PSP (Pancreatic Stone Protein) de dépistage ultrarapide (5 minutes) des patients à risque de développer une septicémie.

Le mois prochain, une étude internationale d'impact sur la septicémie en évaluera l'efficacité afin d’aider les cliniciens à identifier plus tôt la septicémie et à mieux gérer les patients à risque dans 14 centres de soins intensifs en Suisse, Italie, France et au Royaume-Uni. Selon Abionic, le test PSP pourrait être utilisé dans les services d'urgence pour la stratification des risques et aider à la décision de débuter ou non un traitement antibiotique.

Lire aussi: La nouvelle scène medtech sous l’œil des investisseurs

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."