Bilan

Paris et Londres vont travailler sur un drone de combat commun

Les deux pays ont décidé de lancer une "étude de faisabilité de 120 millions de livres (151 millions d'euros) pour le développement conjoint, avec six partenaires industriels, de drones de combat".

Un drone D 124 de l'armée suisse.

Crédits: Keystone

Les gouvernements français et britannique ont signé mardi un accord de coopération pour le développement commun d'un drone de combat.

Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, et Philip Hammond, nommé mardi ministre britannique des Affaires étrangères après avoir tenu le portefeuille de la Défense, ont conclu cette entente au salon aéronautique de Farnborough, dans les environs de Londres.

Les deux pays ont notamment décidé de lancer une "étude de faisabilité de 120 millions de livres (151 millions d'euros) pour le développement conjoint, avec six partenaires industriels, de drones de combat".

Les groupes français Dassault Aviation et britannique BAE Systems, ainsi que Thales, Selex, Snecma (groupe Safran) et Rolls-Royce, sont impliqués.

Des contrats pourraient être signés dès cet automne, avait expliqué le ministère français de la Défense la semaine dernière en présentant les grandes lignes de l'accord attendu.

Un programme de démonstration de drones de combat pourrait être lancé en 2016, avait-il ajouté.

"L'accord sur le système de combat aérien du futur constitue une opportunité historique pour la France et le Royaume-Uni de construire une industrie aérienne de défense souveraine sur le long terme" s'est réjoui mardi M. Le Drian, cité dans un communiqué du ministère britannique de la Défense.

M. Hammond, considéré comme un eurosceptique, a souligné de son coté que la coopération militaire franco-britannique était "essentielle" face "aux défis mondiaux de défense et de sécurité" auxquels le Royaume-Uni pourrait être confronté avec ses alliés.

Les gouvernements français et britannique ont aussi signé mardi un accord préliminaire sur la poursuite du programme de missile SCALP/Stormshadow avec l'entreprise européenne MBDA, un des leaders mondiaux du secteur.

Ces accords concrétisent la volonté de renforcer la coopération franco-britannique, affichée par les dirigeants des deux pays, François Hollande et David Cameron, dans un communiqué commun publié en janvier dernier à l'occasion d'une visite du président français au Royaume-Uni.

Il s'agit d'une nouvelle étape dans la mise en œuvre des traités militaires de Lancaster House, conclus entre les deux pays en 2010.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."