Bilan

Neuchâtel organise la semaine des Makers

Entre impression 3D, robots coworker et crowdsourcing, le Swiss Creative Center sonne le tocsin d’une nouvelle révolution industrielle.
Gaëtan Bussy, coresponsable du FabLab de Neuchâtel, interviendra lundi 26 août. Crédits: Neuenschwander, Dr

Du 26 au 30 août prochains, le Swiss Creative Center, sis stratégiquement face à la gare de Neuchâtel, organise une semaine entièrement dédiée à une série de nouvelles technologies qui bouleversent la conception comme la fabrication de produits. Un event de plus, direz-vous? Pas tout à fait. Parce que celui-là est moins destiné à parler qu’à faire.

En Suisse romande, le Swiss Creative Center est le premier lieu d’ancrage d’un mouvement international parti de la Silicon Valley, le mouvement des Makers. Formulé par Chris Anderson, l’ex-rédacteur en chef du magazine Wired, il s’agit d’une culture entrepreneuriale qui mélange «do it yourself», logiciels libres, électroniques ouvertes (avec par exemple le circuit imprimé Arduino) et réseaux internet.

Or ce mouvement débouche désormais sur un changement de paradigme de la production industrielle. Il s’appuie sur la convergence de cette culture avec un certain nombre de technologies numériques telles que l’impression 3D, l’additive manufacturing ou bien encore le codesign et la cocréativité, deux notions qui reposent largement sur la possibilité de trouver au travers d’internet (crowdsourcing) une équipe momentanée de créateurs pour un projet précis.

La fin de l’atelier du monde

A Neuchâtel, cinq matinées, de 7 h 30 à 9 h, seront consacrées à comprendre par l’exemple le potentiel de ces nouvelles technologies pour l’industrie suisse. Outre la présence de Makers, comme Gaëtan Bussy, coresponsable du FabLab de Neuchâtel, ou Lucien Hirschi, de Zedax, diverses entreprises et institutions comme le CSEM, Asyril, Neocoat, Comelec ou bien encore Masset et Steiger viendront faire part de leurs expériences avec l’impression 3D et la fabrication de pièces par addition de matières et non comme classiquement par soustraction.

Au-delà, Xavier Comtesse, le directeur romand d’Avenir Suisse, et Elmar Mock, le co-inventeur de la Swatch et fondateur de Créaholic, espèrent mobiliser autour de ce qu’ils qualifient de véritable troisième révolution industrielle.

«Avec des imprimantes 3D prêtes à entrer chez l’utilisateur final au bureau comme à la maison, c’est toute la logique de la production qui est renversée. Au lieu de chercher un fabricant en Chine pour un emballage ou une pièce, une entreprise téléchargera son fichier et l’imprimera localement. C’est la fin de l’atelier du monde et le retour de l’usine près de chez vous, voire chez vous», prédit Xavier Comtesse. Pour lui, la Suisse ne peut pas manquer ce train si elle entend rester à la pointe de l’innovation. 

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."