Bilan

Linga fait danser les capteurs

La compagnie présente à Pully un spectacle où les figures des danseurs sont transformées en sons électroniques.

Les nouvelles technologies de capteurs médicaux mesurent tous les états physiologiques d’une personne. Ils ont suggéré une idée de création particulièrement originale aux chorégraphes de la compagnie Linga. Les sept danseurs de son prochain spectacle sont équipés de capteurs de mouvements et même de l’activité électrique de leurs muscles afin de transformer en musique les signaux extraits de la danse. La compagnie, spin-off du Ballet Béjart Lausanne, présentera Re-mapping the body à l’Octogone de Pully les 9 et 10 février prochains. Née d’une collaboration avec l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne, qui souhaitait tester les nouveaux capteurs sans fil de l’entreprise américaine Biopac, la création s’est enrichie du savoir-faire de la start-up de l’EPFL Future Instruments et de la Haute Ecole de musique de Genève pour transformer pas et figures en bruits et sons électroniques composés par le musicien Christophe Calpini. Ce détournement de capteurs médicaux dans un but artistique s’est révélé fécond. Selon le chorégraphe Marco Cantalupo, «c’est un rêve qui se concrétise. Les danseurs donnent à entendre leurs mouvements et à voir la musique.» Linga compte approfondir ce nouveau champ des possibles qu’ouvre la transformation du corps en instrument de musique par la magie du traitement de signal.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."