Bilan

Lift étend sa franchise en Chine

Principal événement de l’économie numérique en Suisse, la conférence Lift aura une réplique en septembre à Shanghai.

A vos agendas (et à vos sites de réservation en ligne). La conférence Lift organise son premier événement du 10 au 15 septembre au cœur de la ruche numérique chinoise à Shanghai. Comme lors des conférences organisées à Genève depuis 2006, au mois de février, le programme de ce premier événement en Chine mélange sessions de débats et ateliers. Une exposition rassemblera des projets sur le design interactif issus de la Haute Ecole d’Arts et de Design de Genève (Head) et de créateurs chinois. Une compétition de startup va permettre à dix jeunes pousses helvétiques du programme Venture Leaders de se présenter aux investisseurs asiatiques.

Organisé avec l’appui de Swissnex Chine et avec des partenaires chinois tel que XinCheJian, le premier «maker space »  de Shanghai, et Transit, un incubateur d’entrepreneuriat social, le programme se complète d’un tour des fabricants de Shanghai et de Shenzhen afin de faire découvrir aux «makers» européens les créateurs via l’impression 3D et les espaces de co-création chinois. «L’idée est de lancer une passerelle entre entrepreneurs et créateurs européens et chinois. De passer du « made in China » au « made with China », explique Abir Oreibi, la présidente de Lift.

Made with China

 

Elle-même ex-directrice pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient du géant chinois de l’internet Ali Baba, Abir Oreibi renforce ainsi le positionnement de Lift en direction des économies émergentes. Ses concurrents comme TED, The Summit ou Le Web étendent plutôt leurs franchises en Europe et aux Etats-Unis. Depuis sa dernière Edition, Lift accueille d’ailleurs à Genève la finale de Seedstars, un gigantesque concours de start-up qui s’étend de l’Amérique latine à l’Extrême-Orient en passant par l’Afrique. Une déclinaison de Lift au Brésil est aussi dans les tuyaux.

Renseignements : http://liftconference.com/lift-china-14

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."