Bilan

Les skates au look vintage des frères Kataria

Lancée à l’automne 2013, Vega Boards propose des planches en bois fabriquées à la main pour dévaler les rues à pleine vitesse.
Crédits: Dr

Voici les créateurs de l’article lauréat de la troisième vente Pepsee. Les frères Sheil (29 ans) et Rajis (25 ans) Kataria sont des fans de skateboard. Ils aiment les planches en bois dont la forme est calquée sur les planches californiennes des années 1960 à 1970.

Ils ont fabriqué les premières pièces pour leur usage personnel. Puis des amis leur en ont demandées, si bien qu’ils ont aujourd’hui créé leur entreprise, Vega Boards. En gujarati (parlé dans l’ouest de l’Inde), le mot Vega signifie «vitesse». Une notion et un mot qui parlent aux deux fondateurs de père indien et de mère espagnole.

«Nous avons lancé Vega Boards à l’automne de l’année dernière», relate Sheil Kataria. Les deux frères forment le noyau dur de la start-up basée dans un atelier à Châtillens (Vaud). L’aîné a quitté son travail de banquier tandis que le cadet poursuit parallèlement ses études à la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud.

Les skates Vega Boards sont en vente jusqu’au 23  juin, à 11h59, chez pepsee.ch, la plateforme internet de Bilan et QoQa qui permet aux créateurs innovants de se faire connaître. Après une sélection par un jury et un processus de vote, le produit lauréat est mis en vente sur Pepsee auprès d’un public constitué par les communautés des deux sites existants. L’article est proposé à un prix préférentiel.

Disponibles en deux modèles, les planches Vega Boards, découpées dans du bois massif, sont des produits artisanaux faits à la main. La fabrication d’une planche nécessite cinq jours de travail. Des skates qui durent toute la vie. En entrepreneurs 2.0, Sheil et Rajis Kataria entretiennent des relations privilégiées avec les fans sur Facebook et Instagram.

L’opération Pepsee présente les atours d’une aventure réjouissante pour tous ceux qui y participent. Les deux premières ventes se sont terminées sur des résultats qui dépassaient les espérances (lire ci-dessous).

«Pepsee suscite un formidable intérêt. Les gens que je rencontre m’en parlent spontanément et de manière très positive», constate Pascal Meyer, fondateur de QoQa. Ce dernier était l’invité du comité HEC Lausanne à la fin mai, avec Stéphane Benoit-Godet, rédacteur en chef de Bilan et coauteur de l’initiative. Les orateurs ont décrit leurs objectifs devant une salle comble.

Aujourd’hui, les projets passionnants continuent à affluer.   

www.vegaboards.com

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."